Autopartage professionnel

Apparu sous différentes formes dans les années 50, l’auto-partage connait un véritable essor depuis une décennie, en offrant une alternative à la propriété privée d’un véhicule. Plutôt que de disposer d’un véhicule individuel restant l’essentiel de son temps à l’arrêt, l’utilisateur du service se voit utiliser un véhicule selon sa convenance en fonction de ses besoins. L’utilisation d’une voiture est donc par exemple optimisée car le reste du temps, cette dernière est utilisée par les autres membres de ce service.


 

Qu’est ce que c’est ?

L’auto-partage est un service de gestion de flotte de véhicules permettant leur utilisation par plusieurs personnes successivement. Plutôt que de disposer d’une voiture personnelle qui reste l’essentiel du temps en stationnement ( 96 % du temps), l’utilisateur dispose d’une voiture qu’il ne finance que pour la durée de son usage. Le reste du temps, la voiture est utilisée par d’autres membres de ce service.

On distingue différents modes d’auto-partage :

  • Pour flottes internes d’entreprises ou de collectivités.
  • Public urbain, par délégation de service public.
  • La location courte durée (1 jour) ou très courte durée (moins d’1 jour).
  • La location longue durée (sur 1 à 5 ans selon un kilométrage préétabli).
  • Peer to peer : entre particuliers.

Tous les avantages d’une voiture individuelle, sans les inconvénients

Alors que le coût annuel moyen d’un véhicule personnel est estimé à 5800 € selon l’Automobile Club, la part des coûts fixes supportés par le propriétaire (achat, perte de valeur, assurance, stationnement) est bien plus importante que les coûts variables (carburant, péages…).

Du point de vue de l’utilisateur, le système permet donc :

  • D’avoir une voiture à proximité grâce à un réseau de stations.
  • D’y accéder en libre-service, 24h/24 et 7j/7.
  • D’effectuer des trajets de courte durée.
  • De mutualiser les coûts (achat, assurance, entretien, réparations, carburant).
  • D’éviter les recherches de places de stationnement.
  • D’avoir le choix entre plusieurs types de véhicules adaptés aux besoins (citadine, berline, break).
  • De compléter les modes alternatifs à la voiture individuelle : marche à pied, vélo, transports collectifs, taxi, location classique.
  • De ne payer que ce que l’on utilise (facturation à l’heure et au kilomètre).

Une véritable aubaine pour les entreprises

Une voiture autopartagée équivaut à remplacer 12 à 15 véhicules de la circulation ! La mobilité étant le deuxième poste de coûts des entreprises après la masse salariale, ce service semble donc la solution idéale concernant les problématiques de mobilités en entreprise car il permet de réduire de 30 % minimum les frais de déplacement.

Une solution d’avenir à l’échelle de la collectivité

En réduisant le nombre de voitures et en optimisant leur utilisation, cette nouvelle mobilité apporte des solutions aux problématiques rencontrées par les grandes métropoles :

  • Solution économique : réduction des coûts supportés par la collectivité (consommation d’espace, pollution, investissements)
  • Solution de décongestion : impact positif significatif sur la circulation, le stationnement, les accidents.
  • Solution écologique : réduction de la pollution, des nuisances sonores, et développement de la mobilité multi-choix et des modes de déplacement doux (marche à pied, vélo, transports collectifs, covoiturage).