webleads-tracker

Parc automobile hospitalier : quelle optimisation possible ?

par | Gestion de flotte

Pour les acteurs du secteur de la santé, la rationalisation des ressources est primordiale. Et concernant les flottes de véhicules, un vent de changement se fait sentir depuis maintenant plusieurs années.

L’objectif principal ? Réaliser des économies sur un budget souvent très conséquent.Mais aussi pouvoir répondre de manière adéquate aux règlementations en matière de réduction d’empreinte carbone. Alors quelles sont les solutions envisagées aujourd’hui dans le milieu hospitalier pour effectuer ce virage ?

Parcs vieillissants et changement de modèle économique

Historiquement attachés au modèle de l’acquisition, de plus en plus de structures hospitalières se tournent aujourd’hui vers de la location longue durée.

Face au constat d’un parc souvent sous-utilisé et vieillissant, ce changement permet une meilleure maîtrise de la car policy et des lois de roulage associées.

Parking avec véhicules

C’est aussi une garantie de réduire un budget lié aux réparations souvent très important, aussi bien lorsque les véhicules sont la plupart du temps à l’arrêt ou tout simplement agés.

Ce choix de la location a été conforté pour beaucoup de structures par la nécessité d’intégrer des véhicules à faibles émissions dans les parcs automobiles hospitaliers. Le verdissement de flotte imposé par la LOM a accéléré ce processus.

Un recours à la télématique pour mieux connaître les usages

Peu d’établissements de santé font appels à des services connectés pour gérer leur flotte. La gestion de flotte sur Excel pour le suivi de la loi de roulage et la planification des maintenances reste en effet monnaie courante.

Voiture avec télématique

Mais face au renouvellement, posséder une connaissance concrète de l’usage de son parc devient une nécessité. C’est là qu’entre en jeu la télématique.

Grâce à l’installation de boîtiers de télématique dans les véhicules, les administrateurs peuvent consulter facilement les nombreuses données remontées.

Le plus important : faire un point sur le TCO de sa flotte et identifier des sources d’économies. C’est là que l’usage des véhicules, et notamment les kilométrages, sont intéressants. Cela permettra potentiellement d’éviter le renouvellement d’un ou plusieurs véhicules du parc tout en respectant les usages concrets des employés.

Un partage de véhicules entre services

Pour optimiser l’usage des véhicules, il est parfois nécessaire d’en finir avec des véhicules légers attitrés à certains services.  Notre client, le GHT Rance-Émeraude, utilise par exemple l’autopartage connecté pour mutualiser l’usage des véhicules entre différents services.

Si une gestion manuelle des clés peut suffire, elle représente néanmoins un manque à gagner.

Les collaborateurs n’étant pas autonomes dans leurs prises des véhicules, cela peut freiner leur usage.

Et surtout mobiliser une personne pour effectuer ses tâches à valeur non ajoutée !

Réservation de véhicules à l'hopital

C’est dans ce cadre que l’usage d’une armoire à clés connectée ou encore d’un service d’autopartage professionnel sont pertinents. La mutualisation entre différents services n’en sera que plus facile, grâce à une centralisation des données relatives aux véhicules réservables. Et surtout un parcours de retrait des clés en toute autonomie !

Un moyen sûr d’augmenter le taux d’utilisation des véhicules, et d’observer des tendances globales au sein de la structure sur les usages des collaborateurs.

La multimodalité au service du budget et de l’environnement

La plupart des trajets effectués par le personnel dans le cadre de leurs missions sont urbains, péri-urbains ou encore inter-sites. Cela peut être confirmé d’ailleurs par les données remontées grâce à la télématique !

C’est en partant de ce constat que de plus en plus de structures hospitalières optent pour l’intégration de mobilités douces à leur offre.

Vélos électriques, trottinettes, report modal vers des transports en commun : autant de moyens de proposer des alternatives efficaces à l’usage d’un véhicule motorisé. Tout en faisant de la mobilité une brique indispensable d’une démarche RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale).

Que cela soit dans le traitement des flux patients, de la gestion des rendez-vous ou de l’optimisation des moyens de mobilité, le numérique a toute sa place à l’hôpital ! Un moyen d’optimiser les ressources et le temps des collaborateurs afin de leur permettre de faire leur boulot dans les meilleures conditions possibles.

Laura Didelot

Laura Didelot

Auteur

Marketing Manager chez Mobility Tech Green. À l'écoute des évolutions du marché de la mobilité professionnelle pour vous proposer toujours plus de contenus !🕵️‍♀️💡

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nos derniers articles

À découvrir aussi

Share This

Cet article vous a plu ?

Partagez-le avec votre entourage !