webleads-tracker

📣 Live Optimisez la gestion des frais de mobilité grâce à l’autopartage ! | Jeudi 21 juillet à 10h Je m’inscris !

Autopartage professionnel : l’inter-sites pour faciliter les déplacements !

par | Autopartage

Tandis que l’autopartage gagne du terrain dans les entreprises et dans nos villes, certains modes sont plus connus que d’autres. C’est particulièrement le cas de l’autopartage en boucle et du free floating. Mais connaissez-vous l’inter-sites ? Un mode d’autopartage supposant une logistique différente du parc automobile et pouvant être idéal pour certains usages professionnels. 

Une alternative à l’autopartage en boucle

Dans un parcours d’usage classique, un véhicule en autopartage revient à son point de départ. C’est le fameux mode en boucle. L’usager réserve son véhicule partagé, va le chercher à un point A, réalise son trajet, puis le ramène à son point A. Simple, n’est-ce pas ?

Ce parcours a l’avantage indéniable de permettre une identification claire du lieu de retrait et de remise du véhicule. D’ailleurs, la signalisation claire de ces places de stationnement est indispensable pour simplifier l’expérience du collaborateur.

Autopartage en boucle, parking

Ce mode en boucle est idéal pour les entreprises ne possédant qu’un seul site sur lequel le service d’autopartage est disponible. Ou dans le cas où plusieurs sites proposent des véhicules en autopartage, mais que chaque site est géré de manière indépendante par un gestionnaire. C’est un moyen de s’assurer que les véhicules restent à bon port (en revenant à leur point d’ancrage !).

Une vérification du parking grâce à la télématique embarquée

Afin de limiter les imprévus dûs à des rendus de véhicule sur le mauvais parking, notre solution d’autopartage e-ColibriTM vérifie le point d’arrivée de la voiture lors de la demande de fin de réservation. Si le système détecte que le point d’arrivée n’est pas le même que celui-ci indiqué par le gestionnaire de flotte sur la plateforme d’administration, alors impossible de clôturer la réservation. Et donc de fermer les portières ! Alors Michel, oui, c’est nécessaire de ramener le véhicule sur sa place attitrée ! 😉

Mais pour certaines structures, le retour au point A n’est pas chose nécessaire. Les véhicules peuvent être en effet mutualisés entre plusieurs sites. Et dans ce cas de figure, le mode inter-sites (ou one way pour les anglophones) prend tout son sens !

L’autopartage inter-sites : comment ça marche ?

Comme vous l’avez sans doute compris, dans le cadre d’un mode inter-sites le salarié peut rendre le véhicule dans un autre parking que celui de départ. Attention cependant : ce n’est pas du free floating ! Le véhicule doit être restitué sur un autre parking indiqué par la structure à ses employés.

Prenons le cas d’un de nos clients : la ville de Saint-Nazaire. Ils ont choisi de lancer leur service sur plusieurs lieux administratifs de la ville, liés à divers services de la mairie. L’inter-sites leur permet de parcourir les distances entre ces différents pôles facilement.

Cela est particulièrement utile pour des postes mobiles, amenés à circuler régulièrement entre plusieurs services de la collectivité.

Autopartage Saint-Nazaire

Ainsi, Sarah peut choisir de partir du parking A et de stationner le véhicule au parking B. Si le véhicule a été indiqué comme étant en « inter-sites » alors le système acceptera cette fin d’utilisation sur un parking différent. Bien sûr, le gestionnaire devra veiller à un certain équilibre de la disponibilité des véhicules entre les sites.

La prise à la volée pour faciliter l’inter-sites

Afin de fluidifier les échanges entre plusieurs sites, l’inter-sites fonctionne grâce au système de la prise à la volée. Kézako ? Il s’agit simplement de permettre de prendre les véhicules directement, sans réservation anticipée sur une plateforme en ligne.

Autopartage prise à la volée

Le salarié peut ainsi vérifier sur son application mobile ou directement sur les véhicules (grâce à un ingénieux code couleur !) que le véhicule est disponible. Il peut alors l’ouvrir directement avec son smartphone ou son badge RFID. Cette ouverture indiquera au système le début de l’utilisation du véhicule en autopartage.

Cette utilisation sans réservation est intéressante pour effectuer des déplacements imprévus. Nous recommandons souvent de coupler les deux chez nos clients afin de répondre aux différents besoins métiers des collaborateurs. Et donc d’avoir des véhicules dédiés à la prise à la volée et d’autres en mode plus classique, c’est-à-dire sujet à réservation anticipée sur les plateformes de réservation.

Cela permet aux amoureux de l’anticipation d’y trouver leur compte et d’être rassurés sur la disponibilité du véhicule le jour J !

L’inter-sites, pour qui ?

Avec sa logistique un peu différente et son couplage avec la prise à la volée, l’inter-sites est pertinent pour :

Villes et collectivités

Les collectivités possédant plusieurs sites rapprochés avec une flotte mutualisée. Peut aussi être proposé avec des vélos.

Sites industriels

Les sites industriels étendus, dans le cas de bâtiments éloignés et de besoins de navettes motorisées entre les différents pôles.

Hôpitaux et établissements de santé

Les établissements de santé, pour proposer des véhicules en autopartage entre différents services de manière simple et fluide.

Les applications peuvent être donc diverses et variées ! Et oui, l’autopartage professionnel recèle plein de secrets que nous avons hâte de vous faire découvrir dans cette série d’articles produits. Des usages, des modes et des technologies pour répondre aux nombreux enjeux de la mobilité professionnelle.

Intéressé par l’inter-sites ?

Découvrez notre solution d’autopartage e-Colibri™

Laura Didelot

Laura Didelot

Auteur

Marketing Manager chez Mobility Tech Green. À l'écoute des évolutions du marché de la mobilité professionnelle pour vous proposer toujours plus de contenus !🕵️‍♀️💡

Envie de recevoir nos articles directement dans votre boîte de réception ?

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ✉️

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Live : Optimisation la gestion des frais de mobilité

Nos derniers articles

Portrait de Gabriel, analyste fonctionnel

Portrait de Gabriel, analyste fonctionnel

On se retrouve pour un nouveau portrait collaborateur ! Ce mois-ci nous mettons à l'honneur Gabriel, analyste fonctionnel chez Mobility Tech Green depuis Octobre 2019. Au sein de notre équipe technique, quelles sont ses missions au quotidien ? En quoi notre activité...

À découvrir aussi

Share This