webleads-tracker

Gestion de flotte centralisée : si on pensait à l’autopartage professionnel ?

par | Gestion de flotte

Connaître l’usage des véhicules de sa flotte. Avec les nouvelles règlementations et les enjeux environnementaux actuels cette problématique est devenue centrale pour les professionnels. De nombreux outils existent donc aujourd’hui pour offrir une gestion de flotte centralisée afin d’accompagner l’administrateur de parc dans son travail quotidien. Mais si il était possible d’aller encore plus loin avec l’autopartage ? 

Gestion de flotte & autopartage : un combo gagnant !

Tandis que les modes de mobilité partagée gagnent du terrain dans les stratégies des entreprises, l’autopartage s’invite de plus en plus dans la gestion de flotte. Plus que des données liées purement à l’entretien des véhicules (carburant, kilométrage, etc.) ce type de service permet d’obtenir des données d’usage complémentaires.

Celles-ci peuvent avoir un véritable apport sur les choix relatifs à la car policy. Elles peuvent permettre de détecter par exemple des modèles de véhicules très sollicités ou au contraire sous-utilisés par les collaborateurs. Et ainsi d’ajuster l’offre globale afin d’équilibrer usage concret et budget associé.

Autopartage

Ces données d’usages sont transmises en temps réel entre le véhicule et la plateforme d’autopartage. Comment ? Grâce à l’équipement de matériel embarqué dédié !

Cette installation sur les véhicules est un aspect très spécifique d’un service d’autopartage en libre-service.

Et cela induit des changements de comportement importants de la part des utilisateurs ! Exit le retrait des clés à l’accueil : bonjour à l’usage d’une application mobile pour ouvrir le véhicule. L’information et l’information sont donc primordiales pour accompagner le changement.

C’est en partie pour cela que la plupart des entreprises et collectivités mettent d’abord en place l’autopartage en libre-service sur seulement quelques véhicules de leurs flottes (22 véhicules en moyenne chez nos clients !). Mais afin d’obtenir une gestion centralisée de la flotte – sans équiper tous les véhicules ! – saviez-vous qu’un mode non connecté de l’autopartage est possible ? On vous explique !

Une gestion de flotte centralisée grâce au non connecté

Le non connecté consiste à renseigner les informations de tous les véhicules de service de sa flotte sur la plateforme d’autopartage. Même si ces derniers ne sont pas équipés !

Combiné à de l’autopartage classique, ce mode offre plusieurs bénéfices pour le gestionnaire :

La centralisation de toutes ses informations véhicules sur une plateforme unique d’administration.

L’obtention de données d’usages théoriques grâce à une meilleure traçabilité des réservations via des outils dédiés.

Le respect des différentes typologies et habitudes de trajets selon les métiers des collaborateurs.

Une expérience de réservation de véhicules de service unifiée

Pour les entreprises, c’est un moyen de centraliser leur démarche de mutualisation de véhicules sans s’engager dans la mise à disposition d’une flotte 100% en libre-service. Les collaborateurs réservent en ligne le véhicule, sur une plateforme web ou l’application mobile.

Selon le site de départ, le système est alors capable de lui proposer plusieurs véhicules disponibles.

L’objectif est de rendre l’expérience la plus transparente possible. Si le véhicule n’est pas connecté, l’utilisateur en est informé. Les détails pour récupérer les clés du véhicules lui sont également spécifiés. Si l’abonné est rattaché à un parking proposant seulement des véhicules non connectés, alors les résultats de recherche s’afficheront en conséquence ! 😉

Un petit pas pour l’autopartage… un grand pas pour la gestion de flotte !

Sans s’engager dans l’installation de tous les véhicules de flotte, ce qui représente un investissement important en termes de temps et de budget, le non connecté est un bon intermédiaire. Il permet d’améliorer l’expérience d’usage des véhicules de service tout en apportant un outil puissant au service d’une gestion de flotte centralisée. Et si l’obtention de données en temps réel intéresse, le passage à un mode connecté peut se faire de manière simplifiée. Alors qu’attendez-vous ? 🔥

Etude de cas APRR

Étude de cas

Découvrez comment l’autoroutier APRR a mis en place de l’autopartage non connecté pour centraliser les données de sa flotte automobile !

Laura Didelot

Laura Didelot

Auteur

Marketing Manager chez Mobility Tech Green. À l'écoute des évolutions du marché de la mobilité professionnelle pour vous proposer toujours plus de contenus !🕵️‍♀️💡

Envie de recevoir nos articles directement dans votre boîte de réception ?

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ✉️

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etude de cas APRR

Étude de cas client

APRR : centraliser sa gestion de flotte avec l’autopartage

En savoir plus

Nos derniers articles

Portrait de Ksenia, cheffe de projet

Portrait de Ksenia, cheffe de projet

C'est le mois de mai et nous sommes heureux de vous retrouver pour un nouveau portrait collaborateur. Ce mois-ci découvrez le portrait de Ksenia, cheffe de projet chez Mobility Tech Green. Un rôle crucial au sein du pôle technique pour piloter les évolutions produits...

Mobilité durable & RSE : et si on pensait à l’autopartage ?

Mobilité durable & RSE : et si on pensait à l’autopartage ?

Ce n’est un secret pour personne : la mobilité est à l’origine d’un pourcentage très important des émissions de gaz à effet de serre. Un constat qui a été d’autant plus vif dans ce contexte de crise sanitaire qui nous a forcé à une immobilisation. Et peut-être à une...

À découvrir aussi

Share This