webleads-tracker

« Ne nous quittez pas » vous implore ce dernier message dans votre boîte de réception. Ce n’est que le dernier d’une longue lignée de mails qui inondent depuis quelques jours les services de messagerie. À l’origine de cette vague de spams aux accents de reconquête amoureuse ? L’application du fameux RGPD le 25 mai, dans le cadre duquel les entreprises ont besoin d’un consentement explicite de leurs usagers pour conserver et traiter leurs données personnelles.


Toutes les entités récoltant dans le cadre de leur activité des données personnelles de citoyens européens seront directement concernées par ce nouveau Règlement Général de Protection des Données. Voté en 2016 par l’Europe, il permettra une harmonisation à l’échelle européenne des lois régissant la protection des données personnelles et dites « sensibles ».

Parmi eux, les transports devront garantir une conformité exemplaire au RGPD. Mobilité servicielle, véhicules connectés, plateformes de réservation en ligne : aujourd’hui le monde des transports est source d’une quantité exponentielle de données personnelles relatives aux usages. Les entreprises et administrations devront ainsi faire preuve de transparence et informer les internautes :

  • Du motif de collecte des données, de leur finalité
  • Les personnes ou organismes ayant accès à ces données
  • La durée de conservation de ces données avant effacement
  • Les modalités selon lesquelles les personnes peuvent exercer leurs droits de rétraction; de modification ou d’oubli

Les opérateurs publics mais aussi entreprises spécialisées devront ainsi cartographier leurs traitements de données personnelles pour garantir leur conformité, ayant accès à diverses données telles que les noms, adresses ou encore numéros de téléphone. En jeu ? La relation client en premier lieu, avec la fidélisation des utilisateurs se sentant en confiance face aux mesures des  entreprises pour garantir la sûreté de leurs données.

À la une  Bien être au travail : et si ça passait aussi par la mobilité ?

Mais en attendant, ce flux plutôt inhabituel de mails de requêtes a donné à internet l’occasion de faire preuve, une fois de plus, d’une très grande imagination.


Le RGPD chez Mobility Tech Green


Chez Mobility Tech Green nous travaillons maintenant depuis plusieurs mois sur la conformité au RGPD. Désignation d’un DPO (Data Protection Officer), adaptation des formulaires pour offrir la rétractation des données personnelles, mise à jour des clauses de confidentialité en interne mais aussi avec nos sous-traitants : autant de chantiers menés chez nous pour garantir la protection des données de nos clients et utilisateurs de nos solutions.

Rendez-vous sur le site de la CNIL pour plus d’informations 

EnregistrerEnregistrer