webleads-tracker

Quels sont les différents types d’autopartage ?

par | Autopartage | 0 commentaires

autopartageL’autopartage en boucle retour

Cette forme d’autopartage est la plus classique car elle correspond à la version historique de l’autopartage. En effet, à ces débuts, l’autopartage utilisait cette solution de boucle retour. Ce service correspond à prendre un véhicule dans des stations réservées exclusivement à ce service puis à les restituer sur ces mêmes stations. Un service d’autopartage en boucle retour sera très souvent facturé via abonnement mensuel ou annuel ou décliné sous forme de coût horaire et de coût kilomètrique parcouru.

L’autopartage en free-floating  

Cet autre mode d’autopartage consiste à mettre à disposition des usagers, des véhicules à l’intérieur d’une zone délimitée d’une agglomération. Les utilisateurs peuvent ainsi repérer un véhicule disponible via géolocalisation de leurs smartphones et le réserver. Dans cette déclinaison de service, le client peut alors faire le trajet de son choix et devra restituer son véhicule dans une zone délimitée. La flotte de véhicules de l’opérateur est ainsi toujours présente dans cette zone délimitée mais sera en perpétuel mouvement, d’ou son nom de free-floating ! Ce service utilise très majoritairement une facturation à la minute, favorisant donc les trajets simples.

CarsharingL’autopartage  one-way 

Assez proche de l’autopartage en boucle retour, le principe du one-way consiste à prendre un véhicule en libre service et de le restituer dans une des stations dédiées. Il se différencie donc de la boucle retour en ce sens ou l’utilisateur peut rendre son automobile dans n’importe laquelle des stations du réseau. La création de ces stations dédiées présente des avantages pour les clients car elles permettent un repérage plus facile des véhicules en autopartage ainsi qu’une restitution beaucoup plus facile car le client n’a plus à se soucier de trouver une place de parking pour se garer.

L’autopartage  entre particuliers 

car_sharingForme assez nouvelle d’autopartage, elle est le fruit de l’économie collaborative et de l’entraide entres particuliers en ces temps de crise. Similaire à la forme de boucle retour, l’utilisateur du service est mis en relation avec le propriétaire du véhicule via un opérateur qui s’occupe uniquement de ce lien. Cette solution se développe rapidement car elle permet d’optimiser l’utilisation de son véhicule personnel et de le mettre à disposition d’usagers à un tarif attractif. L’opérateur couvre ainsi les thématiques juridiques, notamment en ce qui concerne les problématiques d’assurance.

Alexandre Fournier

afournier

afournier

Auteur

Envie de recevoir nos articles directement dans votre boîte de réception ?

Inscrivez-vous à notre newsletter ! ✉️

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

Une voiture en autopartage, comment ça marche ?

Une voiture en autopartage, comment ça marche ?

Faire de l'autopartage, c'est mettre à disposition de plusieurs utilisateurs une flotte de véhicules partagés. Cela peut se faire de manière informelle, "manuellement" pourrait-on dire. Mais saviez-vous que ce qui fait l'efficacité d'un service d'autopartage c'est...

Autopartage : quels modes pour quels usages ?

Autopartage : quels modes pour quels usages ?

Tandis que l'autopartage gagne du terrain dans les entreprises et collectivités, saviez-vous qu'il existe plusieurs modes possibles de ce type de mobilité partagée ? Différentes formes pour différents usages afin de s'adapter aux problématiques de chaque projet de...

Mobility Tech Green présente son bilan 2020 !

Mobility Tech Green présente son bilan 2020 !

L'année 2021 venant de débuter, c’est l’heure de vous proposer un bilan de ce qui s’est passé en 2020 mais aussi de vous projeter dans les mois à venir ! Une nouvelle étape charnière pour Mobility Tech Green que l’on a hâte de partager avec vous.Le bilan globalMalgré...

À découvrir aussi

Share This