webleads-tracker

La semaine européenne de la mobilité revient pour sa 18ème édition ! Une démarche éco-citoyenne organisée dans plusieurs pays afin de favoriser les modes de transports alternatifs et durables. Et ça, aussi bien au niveau des collectivités que dans les structures privées.


Encourager les mobilités douces


Safe walking and cycling“. Ou comment encourager les mobilités douces en ville en offrant plus de sécurité aux cyclistes et piétons. La thématique met donc l’accent sur la nécessité de repenser la circulation urbaine en dehors du modèle de la voiture individuelle. Il s’agit de miser sur l’efficience du réseau de transports publics alliée à la qualité des infrastructures mises en place pour garantir la sécurité des usagers souhaitant se déplacer différemment.

De manière générale, la semaine européenne de la mobilité s’est toujours axée, depuis sa création en 2001, sur la promotion de moyens de transport durables. Les premiers acteurs ciblés sont les collectivités. Afin d’être éligible aux prix remis par la manifestation, celles-ci doivent remplir au moins un des trois critères spécifiés ci-dessous :

  • organiser une semaine d’actions axées sur la mobilité durable, en lien avec le thème de l’édition
  • lancer durant cette semaine puis promouvoir une action pérenne autour de la mobilité durable
  • organiser une journée sans voiture

Promouvoir les initiatives de mobilités durables sur les territoires et dans les entreprises


Les collectivités ne sont pas les seules à pouvoir s’engager durant cette semaine. Toute autre structure, qu’elle soit d’ailleurs publique ou privée, peut participer à l’initiative en organisant des Mobility Actions. L’année dernière, pas moins de 697 actions ont été enregistrées sur la plateforme en ligne, dont 65 en France !

S’il fallait retenir une idée principale derrière ces différentes initiatives, c’est le fait de vouloir privilégier une alternative à l’usage du véhicule individuel, que ça soit pour les trajets personnels ou professionnels. Les entreprises sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à profiter de cette manifestation pour sensibiliser leurs collaborateurs à d’autres modes de transport.

Cela peut passer par l’incitation à prendre le vélo ou à venir à pied, dans les zones urbaines bien desservies, ou encore par favoriser le partage de véhicules (covoiturage, autopartage…) entre salariés. Entreprendre des actions durant cette semaine est donc un premier pas vers une rédéfinition de la mobilité quotidienne. La prochaine étape ? Faire perdurer cette dynamique en mettant en place des outils pérennes au sein des collectivités et des entreprises.


Semaine de la mobilité 2019 audit de parc

Vous êtes une entreprise ou une collectivité et vous souhaitez intégrer une offre d’autopartage pertinente au sein de votre flotte ?

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité 2019, tentez de gagner un audit de parc gratuit avec Mobility Tech Green ! Nos conseillers de mobilité vous proposeront une analyse complète de votre flotte de véhicules. De quoi vous fournir les meilleures réponses à vos problématiques de mobilité.