webleads-tracker

Durant ces dernières années, la gestion de flotte a définitivement basculé dans l’âge du numérique et de la data. À l’heure où le volume des flottes professionnelles ne fait qu’augmenter, les gestionnaires cherchent des outils d’optimisation de leur parc afin de réduire leur budget de mobilité tout en offrant un service de qualité aux employés. Et pourtant le recours à la télématique n’est pas encore automatique !


Télématique (nom féminin) : Ensemble des techniques et des services qui associent les ressources de l’informatique et celles des télécommunications.

La télématique ne se limite plus à la géolocalisation des véhicules ou à la gestion du carburant. Le champ des possibilités s’est considérablement élargi. Les données relatives à l’usage des véhicules pouvant être relevées par les entreprises sont de plus en plus nombreuses.

L’objectif principal du déploiement de télématique au cœur des flottes d’entreprise ? Une amélioration de la sécurité au volant pour les conducteurs. C’est ce que révèle les résultats du sondage mené par Fleet Europe fin 2018 et début 2019 auprès des membres du Global Fleet Managers Club et de la communauté Fleet Europe.

Relever et analyser les habitudes de conduite des employés, c’est à la fois améliorer les conditions de sécurité au travail tout en garantissant aux gestionnaires moins d’accidents liés à l’usage des véhicules de pool. Cela peut passer par l’adoption de programmes de sensibilisation à une conduite plus responsable selon les statistiques remontées ou à l’implémentation de la gamification dans l’expérience utilisateur liée à l’usage des véhicules.

“Le marché européen de la télématique automobile devrait représenter un chiffre d’affaires de 40.57 milliards d’euros d’ici 2024, avec une croissance de 21.7%.”

Sondage Fleet Europe

Pour les 64% de répondants ayant d’ores et déjà inclu de la télématique dans leur gestion de flotte quotidienne, les autres raisons sont plus d’ordre opérationnelles et financières. Avec 44%, l’optimisation de l’usage des véhicules est une des priorités pour les entreprises. Face à des parcs automobiles parfois surdimensionnés pour les usages effectifs, les gestionnaires peuvent compter sur la connectivité et les remontées terrain pour ajuster la taille de leur flotte et ainsi réaliser des économies tout en garantissant aux employés un service de mobilité équivalent, voire supérieur.

Grâce à la télématique, le gestionnaire de parc peut…

Environnement

Réduire la consommation de carburant et proposer une mobilité plus durable

User

Analyser les comportements de conduite des collaborateurs pour les améliorer

Smartphone

Observer les usages de mobilité pour proposer des services adaptés aux besoins effectifs

Stats

Optimiser le taux d’usage des véhicules et ainsi réduire le Coût Total de Possession

Calendrier

Planifier les maintenances des véhicules en repérant anomalies et pannes


Et demain, quoi de nouveau du côté de la télématique ?


Dans un futur plus ou moins proche, les modèles de véhicules neufs seront tous connectés. Le rôle des entreprises spécialisées dans la télématique ne se retrouvera pas amoindri, loin de là. Car la collecte de données et le traitement de celles-ci sont deux choses bien distinctes.

D’autant plus que l’accélération de la connectivité dans l’automobile et, plus encore, des technologies autonomes, vont enrichir le flux de données produites par les véhicules. Cela complexifiera davantage le rôle du gestionnaire, qui devra savoir distinguer dans cette masse les données pertinentes pour l’optimisation de sa flotte.

Les entreprises spécialistes dans le domaine de la télématique et du traitement de données travaillent déjà sur des outils afin de répondre à ces problématiques. Le but est simple : traduire de manière intelligible et fluide les données afin d’aider les responsables de parc dans leurs tâches quotidiennes. 

Du côté de l’intelligence artificielle, la capacité de collecte de données en temps réel des véhicules connectés permettra de “mapper” l’environnement et ainsi proposer aux utilisateurs les itinéraires les plus sécurisés.

Véhicule connecté

À la réception des données ainsi collectées par la flotte, le système sera capable de réagir de manière quasi-immédiate. Dans le cas d’un service d’autopartage par exemple, le système pourra détecter les anomalies sur un véhicule et basculer les réservations sur une autre voiture disponible de manière automatisée.

Côté gestionnaire, cette intelligence artificielle permettra d’effectuer de la maintenance prédictive grâce aux données d’utilisation.

Demain, les acteurs du marché auront donc le rôle de “transformateurs” de données pour fournir à leurs clients des outils d’aide à la décision et d’optimisation de l’usage des véhicules. Le tout en étant en conformité avec les nombreuses règlementations liées à la cybersécurité et au respect de la vie privée.


DU BON USAGE DES DONNÉES

Selon Frost and Sullivan, un usage pertinent des données relevées grâce à des outils de télématique peuvent en effet avoir de nombreux bénéfices pour les gestionnaires de flotte :

  • Augmentez la productivité de 10 à 15%
  • Libérez entre 20 et 30 minutes de temps par conducteur par jour
  • Réduisez les heures supplémentaires de 10-15%
  • Réduisez les coûts liés au carburant de 20-25%
  • Réduit le temps de stationnement d’un véhicule de 20 à 30%
  • Augmentez l’utilisation d’un véhicule de 15 à 20%
  • Réduisez le kilométrage total parcouru de 5 à 10%

Un retour sur investissement peut être attendu au bout de 6 à 8 mois.


La télématique : un point d’entrée idéal vers l’autopartage

La télématique, sous la forme d’équipements embarqués, rend aussi possible l’accès à des véhicules en libre-service. Un modèle que nous voyons de plus en plus fleurir dans les entreprises et collectivités en europe.

Du vélopartage, à l’autopartage, en passant par les services de micro-mobilité en free floating, les véhicules (qu’ils soient à 2 ou 4 roues !) se partagent et permettent de mutualiser les ressources de mobilité.

Dans le cadre professionnel, cela a également de nombreux avantages

Les outils de télématique permettent la mise en place de services de mobilité partagée pouvant bénéficier à la fois au bien-être des employés et au budget du gestionnaire. L’heure n’est plus à la propriété, mais bien à l’usage ! 

C’est dans cette dynamique du changement que s’inscrit la solution d’autopartage e-Colibri™ développée par Mobility Tech Green. Comprenant un back-office de gestion et une plateforme de réservation en ligne, elle met également à disposition toute notre expertise en terme d’équipements embarqués afin de proposer une offre complète de mobilité en libre-service.

Une application concrète de la télématique pour vous simplifier la gestion de flotte au quotidien !

CTA e-Colibri
Démo gratuite !