webleads-tracker

Tout savoir sur le Plan de Mobilité Employeur (PDME)

Règlementation

Le plan de mobilité employeur (PDME) vise à optimiser les déplacements dans le cadre professionnel. Encouragé par les pouvoirs publics, et désormais parfois obligatoire, il présente à la fois des avantages pour les dirigeants d’entreprises, pour les salariés et également pour les collectivités.

Qu’est-ce qu’un PDME ?

Véritable projet d’entreprise, le Plan De Mobilité Employeur s’inscrit dans une démarche de mobilité durable ou de management environnemental. Le PDME est tout simplement un ensemble de mesures mises en place par l’employeur afin de faciliter les déplacements de ses salariés, le tout dans un souci de réduction de l’empreinte environnementale liée aux transports.

L’encouragement à l’utilisation de modes de transport alternatifs

Nous pouvons citer le vélo ou les transports publics, en proposant des installations dédiées (stationnement sécurisé, kit vélo, etc.). L’employeur peut aussi proposer une participation financière aux abonnements mobilité. L’objectif principal est de limiter le recours au véhicule individuel et de lutter au maximum contre l’autosolisme.

Favoriser l’amélioration des trajets domicile-travail

L’employeur doit proposer des alternatives efficaces aux salariés afin de garantir les déplacements entre leurs domiciles et le lieu de travail. Cela peut aussi se traduire par un programme d’accompagnement visant à installer les employés plus près du lieu de travail.

L’incitation au covoiturage entre salariés

Le covoiturage permet en effet d’optimiser l’occupation des places de stationnement sur site. Mais aussi de favoriser les échanges entre les salariés !

La mise en place d’un service d’autopartage

Une solution d’autopartage est un moyen de faciliter les déplacements professionnels grâce à un accès facilité aux véhicules de service. Cela peut réduire le recours à son véhicule individuel pour effectuer ses trajets professionnels. L’employeur peut aller encore plus loin en ouvrant l’usage de ces véhicules mutualisés durant les soirées et les week-ends.

Homme conduisant une voiture en autopartage

La mise en place d’un Plan de Mobilité Entreprise se basait dans un premier temps sur la volonté des dirigeants à engager ce type d’initiative. Avec la loi orientation des mobilités (LOM) votée en décembre 2019, les entreprises de plus de 50 salariés ont l’obligation, a minima, d’intégrer la thématique de la mobilité dans le cadre des négociations salariales.

Ils ont également la possibilité d’établir un PDME en accord avec les différentes équipes de la structure.

Découvrir notre dossier spécial Plan de Mobilité

Pourquoi mettre en place un PDME ?

La mise en place d’un PDME s’accompagne de nombreux bénéfices, aussi bien pour les dirigeants que pour les salariés.

Au niveau économique il permet de diminuer de manière importante les coûts rattachés aux transports et d’augmenter en parallèle la productivité des collaborateurs en facilitant leurs déplacements.

Tout cela contribue à une image positive pour l’entreprise, responsable du bien-être de ses employés, et on dénote ainsi de nombreux bénéfices sociaux. Ce plan de déplacement entreprise devient en effet un véritable outil de médiation et de dialogue au sein de la structure.

Enfin, en permettant une meilleure gestion des déplacements ce plan a bien entendu des bénéfices environnementaux, en limitant les nuisances associées (pollutions, bruit, etc.) et en réduisant les dépenses énergétiques.

Comment le mettre en place ?

La mise en œuvre d’un PDME peut se faire exclusivement en interne ou en collaboration avec des consultants extérieurs. Dans les deux cas, plusieurs étapes sont nécessaires pour s’assurer de son succès :

  1. Effectuer un diagnostic de l’existant : il s’agit dans un premier temps d’évaluer la situation de l’entreprise. Il est en effet nécessaire d’analyser son rapport à la mobilité ainsi que les différents acteurs en présence.
  2. Mettre en place un catalogue de mesures : suite au bilan initial, des besoins et manques vont transparaître. Il s’agit donc de lister des mesures et des actions permettant d’y répondre.
Plan de mobilité vélo

3. Accompagner la mise en œuvre du plan et assurer la communication autour afin de mobiliser les salariés autour de ce projet d’entreprise. Une personne en interne est chargée de coordonner celui-ci afin de convaincre et d’encadrer les actions dans le long terme.

4. Evaluer les retombées afin de constater l’appropriation des services mis en places par les salariés et effectuer si besoin des ajustements.

➜ À noter

Il existe des aides pour financer la mise en place d’un PDME, notamment par le biais de l’ADEME.

La mise en place d’un PDME nécessite donc une véritable implication de la structure, afin de bien comprendre les enjeux de mobilité des salariés et d’y répondre par des mesures adaptées. Impulsée en interne, cette initiative peut être concrétisée grâce au recours à des acteurs spécialisés capables d’apporter des réponses techniques aux enjeux humains.

Nos derniers articles

Notre service client autopartage évolue

Notre service client autopartage évolue

La vie d'une entreprise, semblable à un livre en perpétuelle écriture, est parsemée de chapitres marquants. Certains résonnent comme des mélodies douces, d'autres sont des passages nécessaires pour permettre l'évolution de l'histoire. Chez Mobility Tech Green, nous...

Mobility Tech Green présente Le Lab’

Mobility Tech Green présente Le Lab’

Innovation et collaboration sont les maîtres mots de notre nouvelle initiative chez Mobility Tech Green : "Le Lab'". Un programme de focus groups dédié à co-construire l'avenir de l'autopartage professionnel. Plongez au cœur de cette démarche inédite et découvrez...

Rejoignez notre communauté dédiée à la mobilité !

Recevez une fois par mois un condensé d’actualités dans votre boîte mail.

Newsletter InsideMobility
Share This

Cet article vous a plu ?

Partagez-le avec votre entourage !

Aller au contenu principal