Tag: innovations technologiques

04
Août

Mobility Connection Tour : Mobility Tech Green rencontre la ministre des transports, Élisabeth Borne

Le 1er Août dernier la ministre des transports Élisabeth Borne a rencontré les lauréats du Mobility Connection Tour, organisé par Business France et visant à créer des opportunités uniques sur le marché nordique. Parmi eux, Mobility Tech Green, qui a pu échanger avec la ministre et les autres gagnants sur la mobilité innovante et la compétitivité française au service de la ville.


Avec ce programme d’accélération sur mesure, Business France a pour ambition de promouvoir à la fois le savoir-faire français en terme d’innovation autour de la mobilité mais également de donner de véritables outils aux lauréats afin de garantir une implantation optimale sur un nouveau marché.

Mobility Connection Tour 2017Le programme de cette année est dédié aux pays nordiques – Danemark, Suède, Norvège et Finlande – où les problématiques autour de la ville connectée et de la circulation intelligente sont particulièrement ancrées. Ainsi, il y a une véritable carte à jouer pour les entreprises françaises présentes lors de cette rencontre avec la Ministre.

Mobility Connection Tour 2017Pour Mobility Tech Green cela va permettre de continuer et de renforcer son développement à l’international entamé depuis le début de l’année 2017. Ces marchés ayant des attentes et besoins différents que ceux ressentis en France en terme d’autopartage B2B, l’expertise et les outils apportés par l’équipe de Business France seront précieux pour mieux s’ancrer dans le maillage des acteurs locaux de la mobilité et travailler de pair avec ces derniers.

Rendez-vous en 2018 dans les Nordics ! 

Articles du même sujet

12
Jan

CES 2017  : l’innovation automobile à l’honneur  ! 

Comme chaque année nous vous proposons un petit tour d’horizon des innovations dans le domaine de la mobilité présentées lors du CES (Consumer Electronics Show) qui s’est tenu du 5 au 8 Janvier à Las Vegas. En parfaite dynamique avec les deux éditions précédentes, le CES 2017 a été très justement rebaptisé le «  Car Electronics Show  » par la presse américaine tant la présence des constructeurs automobiles et des concept-cars innovants fut forte lors de ce rendez-vous immanquable pour les férus d’innovations technologiques en tous genres. On vous dit tout sur les tendances majeures dans le secteur de l’automobile.

Aller plus loin avec l’électrique

© Faraday Future

1. La FF91  : le SUV de luxe 100% électrique par Faraday Future

La start-up américaine Faraday Future parie sur l’élégance et la vitesse avec ce modèle de SUV 100% électrique annonçant une autonomie record de 700km ainsi qu’une vitesse de 100km/h atteinte seulement en 2,39 secondes. La FF91 est le tout premier véhicule de ce constructeur, ne cachant pas son ambition depuis sa création extrêmement rapide de concurrencer les véhicules électriques de Tesla. Une dernière chance pour l’entreprise, ambitieuse dans ses idées, mais qui a pour le moment bien du mal à les concrétiser.

2. POM  : le véhicule électrique open source par Renault

© Renault

Le constructeur Français a créé la surprise non en présentant un véhicule autonome mais une version dénudée de sa voiture électrique Twizy, POM ou Platform Open Mind, en partenariat avec la start-up italienne OSV et ARM pour la partie software du projet.

La particularité de celui-ci  ? Il s’agit en fait d’un «  un kit de développement automobile destiné aux étudiants, start-up, chercheurs, qui vont pouvoir créer des services et de nouveaux usages », indique Frédéric Auzas, chef de projet POM. « Ils pourront modifier le software grâce à cette base open source ». Un moyen pour Renault de mettre en avant son travail accru avec des start-up et une volonté d’ouvrir les données pour permettre aux inventeurs d’aujourd’hui de créer leur voiture de demain.

Place à la voiture autonome et intelligente 

L’autonomie des véhicules est bien entendu l’un des enjeux majeurs actuels pour les constructeurs, et symbolise parfaitement l’association entre l’informatique et l’automobile. Rien d’étonnant donc que l’édition 2017 du CES ne déroge pas à la règle avec son florilège de concept-car autonomes, idéals pour faire rêver et se projeter dans le (possible) futur de la mobilité à 4 roues.

1. Toyota  : Concept-i ou l’autonomie partielle au service du conducteur

© Toyota

La branche californienne du japonais Toyota a posé sa pierre à l’édifice en imaginant la voiture de 2030 avec le ludique Concept-i. Premier né des recherches du tout récent centre d’intelligence artificielle de la marque, ouvert l’année dernière, Concept-i est une voiture autonome apprenant progressivement grâce à l’usage qu’en fait son propriétaire. Son centre d’intelligence artificielle, Yui, permettra de choisir entre une conduite manuelle ou autonome, selon les envies du conducteur. Un modèle qui mise donc sur les interactions homme-machine plutôt que sur une autonomie totale, avec une IA servant de co-pilote à tout moment.

2. La Honda NeuV  : véhicule d’autopartage autonome  ?

© Honda

Honda a également présenté son prototype autonome : la NeuV. Lui aussi mise sur l’intelligence artificielle, mais va plus loin avec «  l’emotion engine  » ou «  moteur émotionnel  ». Grâce à des capteurs disposés dans l’habitacle couplé à une analyse comportementale du conducteur, l’intelligence artificielle peut déterminer votre état d’esprit et ainsi réagir en conséquence. Une technologie à la fois pour améliorer la conduite (par exemple si vous vous énervez au volant l’IA réduira la vitesse) mais aussi le quotidien des passagers en enclenchant par exemple de la musique ou d’autres sources de divertissement si celle-ci détermine que les passagers n’ont pas le moral.

Le président de la recherche chez Honda, Yoshiki Matsumoto, a également présenté un angle qui nous intéresse particulièrement  : la possibilité de faire de la NeuV un véhicule idéal pour l’autopartage autonome lorsqu’elle n’est pas utilisée par son propriétaire, grâce à son centre d’intelligence artificielle.

3. La Nvidia BB8

Lors de sa démonstration de conduite au CES 2017, la voiture autonome BB8 a impressionné par sa conduite très fluide et gérant les virages les plus ardus. Nommée ainsi en hommage à Star Wars par son constructeur Nvidia, spécialiste des cartes graphiques et expert en intelligence artificielle depuis quelques années, BB8 est équipée de la plate-forme Drive PX2. Celle-ci permet au véhicule d’apprendre des erreurs de conduite, de les enregistrer et ainsi de les corriger.

La prochaine étape pour Nvidia ? L’équipement de la nouvelle Audi en 2020 avec leur intelligence artificielle baptisée Xavier, co-pilotage intelligent facilitant la conduite et qui étudiera lui aussi le comportement via reconnaissance faciale.

La vie au sein de l’habitacle du véhicule ne sera donc bientôt plus la même. Alors que faire lorsque l’autonomie nous aide à ne pas nous concentrer uniquement sur notre conduite  ?

Anticiper la conduite de demain

Pilote automatique et maintenant un futur tout en autonomie : l’attention va ainsi se libérer et les mains ne seront plus toujours sur le volant. Les constructeurs vont devoir ainsi imaginer de nouvelles interactions possibles pour le conducteur et les passagers, redéfinissant ainsi le concept même de commande du véhicule.

1. BMW  : commande gestuelle via hologramme BMW HoloActive Touch

© BMW

Le BMW Group n’a pas présenté cette année un véhicule entier, mais bel et bien une maquette, la BMWi Inside Future, qui incite les visiteurs à découvrir les aménagements possibles de l’intérieur des futures voitures du groupe, autonomes et intelligentes, et où le conducteur devra se refaire une place bien particulière.

Le constructeur allemand imagine ainsi une commande gestuelle par hologramme grâce à laquelle le conducteur pourra s’occuper en lisant ses mails, en regardant des programmes télévisés ou encore en consultant des sites internet. C’est bel et bien dans la manière de présenter ces informations que dans leur contenu même que l’innovation réside ici.

2. Fiat-Chrysler : Portal Concept ou une aire de divertissement mobile

© Fiat-Chrysler

Se positionnant comme un véhicule familial électrique, et non comme un concept-car futuriste hyper-puissant, le Portal Concept vise avant tout les «  millenials  », tranche de consommateurs entre 18 et 34 ans et grands adeptes de technologies. Parfois réticents à conduire, avec notamment une baisse notable d’achats de véhicules par rapport aux générations précédentes, le constructeur italo-américain espère les convaincre en misant sur le virtuel et la modularité. L’habitacle peut ainsi être configuré de différentes manières selon les besoins des passagers, et est équipé de pas moins de 20 dispositifs afin de connecter smartphones, tablettes ou ordinateurs.

Disposant pour le moment d’une autonomie de niveau 3 (conduite autonome sur les grands axes comme les autoroutes avec le conducteur comme solution de repli en cas de danger) le Portal Concept pourrait bénéficier par la suite d’une autonomie totale (niveau 4) permettant ainsi au véhicule de devenir un espace familial de divertissement, connecté et adaptable.


Le CES 2017 réalise donc le pont entre attentes des consommateurs en terme d’innovations technologiques, par des outils aux usages concrets, tout en donnant à rêver de voitures futuristiques, nous étonnant aussi bien par leurs aspects que par leurs capacités à nous comprendre.

Photographie de couverture :  la voiture Faraday Future FF91 dévoilée lors de la conférence de presse au CES. Crédit : Jae C Hong/AP

Articles du même sujet

12
Jan

CES 2016 : Le top 10 des innovations technologiques dans le secteur de la mobilité

De la même manière que notre article de l’année dernière consacré au CES, nous vous proposons un rapide tour d’horizon des innovations 2016 ! Comme évoqué dans notre dernier article, les technologies du secteur de la mobilité furent les seuls véritables vecteurs d’innovation lors du CES 2015. Il était attendu que l’édition 2016 conforterait cette observation du fait de la présence deux fois plus élevée d’exposants liés à l’industrie de l’automobile. La voiture autonome va-t-elle cette année encore voler la vedette ? C’est ce que nous allons voir dans notre top 10 des innovations :

01 – La iVision : un concept car autonome

Prenez le modèle i8 de BMW, intégrez une interface nouvelle génération et vous obtenez l’iVision ! Les principales nouveautés tournent autour de AirTouch, une technologie de reconnaissance gestuelle permettant au conducteur comme au passager de pointer ce qu’il désire sans avoir besoin d’atteindre l’écran LCD de commande de 21 pouces. (21 pouces !). BMW déclare que le programme derrière AirTouch anticipe les intentions du conducteur et permet donc, de ne pas avoir à entrer l’adresse de destination au complet. BMW semble donc avoir une forte avance sur la concurrence en matière d’interactions homme machine. Rappelons qu’ils possèdent déjà le iDrive control wheel depuis 2001, commande vocale, un écran tactile et dorénavant le système AirTouch. Enfin en ce qui concerne la partie autonome, sachez que le concept car possède 3 modes de croisière. Un mode Pure Drive qui consiste à conduire sans assistance. Un mode Assisté qui permet d’être assisté lorsque la voiture anticipe une collision ou un danger. Enfin, le mode automatique dans lequel le volant se rétracte légèrement laissant ainsi le véhicule conduire de manière autonome.

02 – Le système advanced navigation d’Harman

harman navigation system ces

Les véhicules possèdant des capteurs ainsi que des caméras repèrent énormément de choses dans leur environnement. L’idée du constructeur est ainsi d’uploader ces connaissances via le Cloud afin de faire bénéficier ces informations aux autres conducteurs. (crowdsourcing). Le système apprend ainsi la position des embouteillages ainsi que les places de parking disponibles grâces aux caméras embarquées. Connecté au Cloud, votre véhicule peut donc savoir en temps réel si une place de parking est disponible proche de votre destination. Une idée semblable à celle de l’application Waze où ce sont les conducteurs qui signalent ce type d’informations.

03 – Faraday Future dévoile son concept car électrique

La start-up a présenté un concept car pour le moins étonnant lors du CES. La firme basée en Californie et financée par des capitaux Chinois dévoile ainsi son modèle FFZERO1. Avec un design très futuriste, que certains journalistes comparent à la Batmobile, les ambitions semblent incroyables. Le directeur du design, Richard Kim déclare que « le premier modèle sera la plus connectées des voitures, elle apprendra à connaître son conducteur ainsi que ses passagers afin de leur délivrer une expérience unique ». Véritable bolide de course, ses performances sont impressionnantes : 321 km/h en vitesse de pointe,  elle passe de 0 à 100km/h en 3 secondes. Le constructeur précise que ce modèle est en réalité une plateforme modulaire dont la structure pourra servir de base à différents modèles.

04 – Chevrolet Bolt EV

2015 Chevrolet Bolt EV Concept all electric vehicle. Front ¾ in city scape. Bolt EV Concept builds upon Chevy’s experience gained from both the Volt and Spark EV to make an affordable, long-range all-electric vehicle to market. The Bolt EV is designed to meet the daily driving needs of Chevrolet customers around the globe with more than 200 miles of range and a price tag around $30,000.

2015 Chevrolet Bolt EV Concept all electric vehicle interior. Unique crossover proportions provide a calm, welcoming interior blending technology and efficiency with a roomy, airy feel. Glass roof, thin seat design, aluminum seat structure, flow-through flat floor, anodized orange accents and 10 inch capacitive touch screen.

Pour le CES 2016, Chevrolet nous dévoile sa Bolt EV, une véhicule 100% électrique qui fera ses débuts à la fin de l’année 2016. Très proche de la silhouette d’un monospace de segment B type Honda Jazz, son style reprend néanmoins certains éléments récents des modèles du groupe GM tels que la vitre de custode fumée proche de celle de la nouvelle Opel Astra. La bolt EV, modèle donc entièrement électrique, promet une autonomie de 320 km, soit environ 50% de plus que la plupart des modèles équivalents disponibles actuellement sur le marché. Affaire à suivre !

05 – La Ford Mondeo Hybrid

Ford is accelerating testing of its Fusion Hybrid Research Vehicle as the first automaker to test a fully autonomous vehicle at Mcity, the world’s first full-scale simulated urban environment at University of Michigan.

Ford mise beaucoup sur la voiture autonome. Le constructeur lors du salon à annoncé l’arrivée de 20 nouveaux véhicules de test cette année, portant ainsi à 30 le nombre de voitures autonomes Ford circulant aux Etats-Unis. « Avec plus de véhicules autonomes sur la route, nous accélerons le développement d’algorithmes qui servent à rendre nos véhicules encore plus intelligents » déclare ainsi Raj Nair, vice-président de Ford.

06 – Partenariat Ford – Amazon : le futur des interactions voiture/maison

En ce qui concerne l’internet des objets, Ford et Amazon démontrent tout l’intérêt de faire communiquer une voiture avec sa maison. Intégré dans son produit Echo, Alexa est un assistant personnel développé par Amazon qui se présente sous la forme d’une enceinte. Au même titre qu’un Siri, Now ou Cortana, cet assistant permet des interactions avec la voix. Ce partenariat va ainsi permettre de développer de nouveaux usages. Lancer la lecture du morceaux via spotify, démarrer le chauffage de la voiture à distance, ou encore connaître l’autonomie du véhicule afin de savoir si il est possible de rejoindre notre destination. Grâce à ce partenariat, la voiture se place au cœur du monde de l’internet des objets.

07 – Le drone Ehang 184

Le constructeur Chinois Ehang a dévoilé lors du salon le premier drone capable de transporter un passager. Il mesure 1,4 mètre de haut et se compose de 4 bras composés de 8 hélices qui peuvent êtres rabattus lors du transport. Selon le fabriquant, les utilisateurs pourront entrer dans le véhicule et naviguer via un écran tactile de 12 pouces positionné devant le siège. L’ordinateur de bord calcule ensuite le meilleur itinéraire et emmène le passager à destination ! La firme déclare à son propos « nous avons développé le moyen de transport le plus sûr, le plus intelligent ainsi que le plus écologique pour les trajets courte ou moyenne distance ».

08 – Carplay pour Apple

Conçus pour les utilisateurs afin d’être en mesure de continuer à utiliser leurs téléphones pour accéder aux informations et réaliser des opérations telles que des appels, Carplay permettra aux utilisateurs d’iPhone d’accéder à des cartes, des messages, des appels et de la musique via Siri grâce à la reconnaissance vocale ou à un écran tactile intégré dans l’habitacle. Une démonstration de Volkswagen était initialement prévue pour le CES mais Apple aurait empêché la démonstration. Certaines rumeurs indiquent qu’Apple souhaiterait en effet présenter son logiciel lors de sa Keynote de mars 2016.

09 – Android Auto pour Google

En ce qui concerne Android auto, nous avons une déclinaison du potentiel de Carplay en version Android. Il va permettre d’accéder à Google maps, à ses messages, aux appels, aux services de musique en streaming, ainsi qu’à toutes les applications tiers du Play Store compatibles Android Auto. Annoncé depuis bientôt 18 mois, tous les modèles Sync de Ford seront compatibles avec Android Auto (et Carplay).

10 – Mercedes Digital Dashboard

b12eeaff02ec780cc493a915ce50b8e4

Enfin, Mercedes à présenté lors du CES un tout nouveau tableau de bord numérique entièrement personnalisable qui est composé de 2 écrans haute définition. Dans sa dernière génération de Classe E, Mercedes présente un tableau de bord fascinant. Bien entendu tactile, il est comme nous l’avons indiqué, entièrement paramétrable. Ainsi, si vous ne désirez pas obtenir la jauge de vitesse de votre véhicule sur la gauche, vous pouvez la remplacer par celle d’essence. L’écran de droite peut lui, proposer un système de navigation ou de contrôle pour Carplay ou Android Auto.

Articles du même sujet