Tag: gestion de flotte

19
Avr

Webinar dédié au Pro / Perso : un ROI garanti pour l’autopartage B2B

Notre prochain Webinar présentera les nombreux avantages de la mise en place d’une offre pro/perso afin de garantir l’augmentation du taux d’usage de votre flotte tout en améliorant la mobilité de vos collaborateurs au quotidien.


Lors de cette conférence en ligne vous découvrirez comment :

  • Voir en quoi l’autopartage professionnel permet la réduction des coûts de votre flotte automobile
  • Organiser votre réflexion autour du Pro / Perso
  • Visualiser les retours de nos clients et partenaires
  • Obtenir le meilleur retour sur investissement possible

Les atouts de l’offre pro/perso


Offrir la possibilité aux employés d’utiliser des véhicules de l’entreprise en dehors des heures de travail permet d’atteindre entre 20% et 40% des frais de location par mois du véhicule. D’autres bénéfices se dessinent en parallèle : un service innovant et pratique pour les salariés, un CTP (coût total de possession) diminué, une gestion de parc optimisée et enfin une réduction de l’empreinte carbone.

L’idée d’étendre désormais un service d’autopartage professionnel, à des déplacements privés de ses salariés le soir et week-end, moyennant bien sûr une certaine contribution financière, découle de deux faits bien concrets. D’une part, la volonté d’Orange de mettre l’humain au coeur de l’entreprise et par conséquent pouvoir proposer des services innovants à ses salariés. D’autre part, le fait qu’un certain nombre de véhicules peuvent être sous-kilométrés. […] Faire rouler plus les véhicules permet de se rapprocher de la loi de roulage contractuelle.

Patrick Martinoli, Responsable projets et innovations Orange 

 

Une séance de questions / réponses sera organisée à la fin de la conférence afin que vous puissiez poser vos questions aux bons interlocuteurs.


Rendez-vous donc le jeudi 01/06/2017 à 10h !

Articles du même sujet

31
Mar

Le Fleet Manager 2.0 : nouvelles missions et nouveaux enjeux pour l’entreprise

Le rôle du gestionnaire de flottes, ou fleet manager, est en pleine mutation et doit aujourd’hui se renouveler afin de répondre aussi bien à des nouveaux besoins de la part des usagers qu’au phénomène grandissant de numérisation de ses outils.


Un gestionnaire, mais pas que…


Les responsabilités du fleet manager s’étendent progressivement sur plusieurs disciplines complémentaires. Dépassant le simple aspect de gestionnaire de véhicules, celui-ci doit prendre en compte d’autres problématiques dans le cadre de ses missions face aux apports des nouvelles technologies embarquées.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Fleet manager 2.0

Le fleet manager est responsable d’un budget parfois très conséquent pour une entreprise : celui servant à équiper en véhicules ses équipes mais aussi à les entretenir. Aujourd’hui les véhicules de fonction attitrés ne sont qu’une possibilité parmi tant d’autres, et on l’on voit un glissement progressif vers un coût total de possession d’un véhicule vers un coût total de mobilité. Le Fleet Manager devient Mobility Manager.

La prise en compte de l’expérience conducteur gagne donc en importance, largement aidé par des outils technologiques permettant au gestionnaire de flottes de mieux comprendre besoins et habitudes afin de  proposer des services toujours plus adaptés.


Les nouveaux apports du numérique


Big data, technologies embarquées, utilisation du Cloud, applications mobiles : le fleet manager est aussi en pleine transition digitale ! Ce phénomène de numérisation a des conséquences non négligeables et bénéfiques pour toutes les équipes concernées, aussi bien le gestionnaire, les équipes administratives que les usagers.

Réduire les coûts de maintenance grâce aux données collectées

En mettant à disposition des véhicules connectés, géré par exemple par un logiciel d’autopartage tel qu’e-Colibri, le gestionnaire peut surveiller en tant réel l’état de ses véhicules. Il peut ainsi prévoir les maintenances de manière automatique en effectuant des diagnostics de problèmes avant même que cela n’advienne, et ainsi réduire les coûts de réparations dûs à un entretien trop tardif. Les collaborateurs sont ainsi garantis de bénéficier d’un véhicule en état de fonctionnement optimal.

Améliorer l’expérience usager

Agissant comme un véritable conseiller, le gestionnaire fait le lien entre les équipes administratives et les usagers de la flotte. Le flux de données entre le terrain, le véhicule et le bureaux se trouve simplifié et donc plus facile à traiter. Les nouveaux outils mis à disposition, comme les logiciels de réservations en ligne ou même les applications mobiles, permettent d’établir un lien plus direct avec le gestionnaire.

Celui-ci, en collectant des retours d’expérience et en observant les données d’usage de sa flotte, peut attribuer en conséquence des véhicules mieux adaptés aux besoins de chacun. Le véhicule de société peut ainsi laisser la place à un système d’autopartage, contribuant notamment à réduire le taux d’inutilisation des véhicules au sein de la flotte.

Participer à la productivité des équipes

Alors qu’il a été prouvé que les embouteillages peuvent engendrer stress et perte de productivité, le fleet manager 2.0 peut bénéficier des apports de la Big Data et du Cloud afin de proposer aux usagers les meilleurs itinéraires possibles de manière automatisée. Cela peut s’avérer particulièrement utile afin d’aider les équipes commerciales à mieux organiser leurs tournées en comparant leurs données de parcours avec les leads et opportunités se trouvant à proximité, tout en leur faisant éviter les axes les plus encombrés.


Le gestionnaire de flottes participe donc activement à la mise en place du Plan de Déplacement Entreprise et doit réfléchir à différents moyens afin d’améliorer l’usage des véhicules sur son parc. Parmi eux, l’adoption de logiciels de gestion de véhicules en ligne ou encore la mise à disposition d’un service d’autopartage, garant de réduction de coûts, de gain de taux d’utilisation de véhicules ainsi que de réduction de l’empreinte carbone générée par l’entreprise.

Articles du même sujet

23
Jan

Mobility Tech Green présente sa calculatrice de coûts !

Envie de visualiser simplement combien d’économies votre entreprise peut réaliser sur son budget mobilité ? Mobility Tech Green vous propose dès maintenant un nouvel outil gratuit et accessible en ligne : le Cost Calculator. 


 

Qu’est-ce que le Cost Calculator ?

Vous désirez réduire le coût de votre flotte automobile tout en garantissant à vos collaborateurs la même qualité de service lors de leurs déplacements ? L’autopartage vous semble être une alternative intéressante dans le cadre de votre mobilité d’entreprise ?

Le Cost Calculator vous permet dès aujourd’hui de visualiser en seulement quelques clics la réduction de budget flotte possible grâce à l’utilisation de notre solution e-Colibri ! Rentrez seulement quelques données  générales concernant votre flotte automobile et notre calculatrice vous présente :

  • De combien votre budget déplacement peut être réduit
  • Le nouveau coût de votre budget flotte automobile avec l’autopartage
  • La visualisation simple et efficace du ROI

Articles du même sujet

19
Jan

Évolutions et nouveautés  : tout sur la gestion de flottes en 2017 

Tandis que le nombre de véhicules de flottes a fortement augmenté en 2016, les gestionnaires cherchent aujourd’hui des solutions pour faire face à différents challenges en 2017 : parmi eux l’augmentation du prix des carburants, les coûts de maintenance importants ou encore le respect des nouvelles réglementations en faveur de l’environnement.

Dans leur volonté de garantir la sécurité et la productivité de leurs conducteurs, les gestionnaires pourront compter sur de nouveaux outils technologiques afin de simplifier leurs activités au quotidien, entre applications mobiles et équipements intégrés au véhicule. Mais pour répondre aux mutations attendues du marché, il s’agit d’aller plus loin lors de la mise en place d’un plan de déplacement. Tour d’horizon des tendances à venir en 2017 dans la gestion de flottes et l’industrie de la télématique.

 

Innover pour inciter à la prudence au volant

 

La sécurité au volant est une donnée primordiale, aussi bien pour les particuliers que pour les gestionnaires de flottes. Mais les habitudes ont parfois la peau dure. Dans le cadre de déplacements professionnels et d’usage de véhicules connectés on misera sur la différenciation d’offres et des programmes interactifs de récompenses, incitant de manière douce et ludique les usagers à réguler leur conduite et ainsi garantir au quotidien à la fois leur sécurité et celles des autres. La «  gamification  » permettra donc d’offrir un rôle actif aux conducteurs en les incluant de manière plus directe dans le processus de conduite responsable.

 

Améliorer l’utilisation des données conducteurs 

 

L’un des enjeux majeurs face à la multiplication des solutions connectées est le traitement des diverses données collectées via l’utilisation des véhicules équipés. En 2017, celui-ci devrait s’améliorer afin de fournir des informations précieuses concernant la performance de la flotte et ainsi aider les usagers à gagner à la fois du temps et de l’argent en prenant les mesures adéquates selon les résultats constatés en temps réel.

L’offre e-Colibri propose par exemple aux gestionnaires de parcs un tableau de bord complet ainsi que des rapports statistiques interactifs sur l’utilisation de leurs véhicules.

 

Mieux gérer la maintenance des véhicules et le coût carburant 

 

La maintenance des véhicules est un autre pilier de la gestion de flottes, et souvent le plus difficile à gérer selon le nombre de véhicules total à superviser. Heureusement, des évolutions sont à venir afin de fournir des systèmes automatisés dédiés à celle-ci, permettant ainsi de planifier des maintenances véhicules au cas par cas selon les besoins et d’améliorer la communication entre le gestionnaire de flotte et la structure en charge de la maintenance. Tout ceci visant d’une part à soulager le gestionnaire d’une planification manuelle et d’autre part à garantir une meilleure disponibilité des véhicules aux usagers.

La fin du surplus de carburant, annonce également l’augmentation de son prix et donc, par conséquence, l’augmentation des coûts d’utilisation globaux d’un véhicule. Pour les flottes, ce problème est épineux mais des propositions gagneront du terrain afin d’améliorer la consommation énergétique, notamment grâce à l’utilisation de cartes carburant directement intégrées au cœur de leur solution de flottes.

Mobility Tech Green propose d’ores et déjà la gestion des cartes carburants à ses clients, présentes dans une boîte à clés numérique intelligente située directement dans la boite à gants du véhicule.

L’incitation à l’éco-conduite, déjà entamée depuis quelques années, est un autre pas vers un meilleure usage du carburant et des véhicules. Bien plus qu’un simple équipement, il s’agit ici de changer les mentalités et les usages dans le cadre de la mobilité professionnelle en 2017.

Articles du même sujet

07
Nov

Autopartage et télématique embarquée : la gestion de flotte en toute simplicité

Les usages de la télématique embarquée ne cessent de se multiplier : il ne s’agit plus seulement d’exploiter des données liées à la géolocalisation mais de s’intéresser plus spécifiquement aux usages des véhicules. Ainsi il est possible de vérifier l’état de son véhicule facilement, d’optimiser leur taux d’amélioration ou encore d’améliorer ses trajets grâce à l’éco-conduite.

Mais bien plus qu’un partenaire lors de nos déplacements personnels, la télématique devient aujourd’hui un allié formidable pour les gestionnaires de parc, avec une promesse : la réduction de leurs coûts grâce à des trajets optimisés et une gestion facilitée de leurs véhicules.

La télématique comme alliée à part entière de la gestion de parc

L’un des atouts les plus régulièrement cités par les utilisateurs est donc l‘optimisation des trajets grâce au calcul automatique des meilleurs itinéraires à suivre. Un atout considérable par exemple pour les entreprises employant des commerciaux effectuant des rondes de manière régulière ou encore dans la gestion au quotidien d’une flotte de poids lourds. Un moyen efficace de fluidifier les déplacements entre les divers collaborateurs mais également d’organiser plus efficacement les diverses interventions (ex : véhicules de chantier).

connected-car-iot-m2m-770x285

La télématique embarquée permet également de cerner au mieux l’usage des véhicules, notamment à travers la géolocalisation et le calcul du temps d’utilisation. D’où la nécessité fondamentale d’effectuer une démarche informative en amont auprès des usagers afin de répondre à toutes les questions quant à l’usage des données.

La gestion de flotte connectée apparaît progressivement comme indispensable : à ce titre le cabinet Frost & Sullivan annoncait dans leur dernière étude publiée en Août 2016 que le nombre d’utilisateurs en autopartage allait être multiplié par 5 d’ici 2025 et le nombre de véhicules associés à ce type de service passerait de 112 000 à 427 000 ! Face à cet usage grandissant et à de nouveaux comportements, l’anticipation est  de mise et les technologies de gestion en temps réel une nécessité, notamment sur mobile.

e-Colibri :  le logiciel de gestion de parc des véhicules en autopartage signé MTG

mockupback
Aujourd’hui, les solutions de télématique embarquée se rapprochent des logiciels de gestion de parc en proposant des fonctionnalités s’adaptant aux besoins de chacun, tout en couvrant tous les modules essentiels de manière centralisée.

Afin de répondre à ces besoins grandissants en matière de gestion de flotte, la solution logicielle e-Colibri développée par Mobility Tech Green propose aux gestionnaires de parcs un accès à toutes les fonctionnalités nécessaires pour administrer leurs véhicules au quotidien sur une seule plateforme : 

  • Gestion des réservations
  • Gestion des véhicules
  • Gestion des contrats usagers
  • Accès à des données statistiques
  • Support en ligne (messagerie et sms)

Une plateforme complète idéale afin de gérer efficacement son parc au quotidien, et qui se doublera prochainement d’une version mobile disponible sur smartphone afin d’offrir aux gestionnaires un accès en temps réel à toutes les informations essentielles et une gestion de leurs véhicules, où qu’ils se trouvent. 

Articles du même sujet

21
Oct

Gestion de flotte automobile : 10 millions de véhicules actifs en Europe d’ici 2020

Le marché de la gestion de flotte est aujourd’hui en pleine expansion, aidé par des nouveautés technologiques attrayantes pour les entreprises à la recherche de fiabilité et d’efficacité pour leurs besoins en terme de mobilité.

Selon le cabinet de recherches Berg Insight le marché européen de la gestion de flottes devrait atteindre 10.6 millions de véhicules équipés d’un système de gestion d’administration d’ici 2020, contre 5.3 millions en 2014, soit un taux annuel de croissance de près de 15% ! Cette croissance entrainerait dans son sillage l’augmentation massive (34.4% contre 18 .1% en 2015) des véhicules non-propriétaires en Europe.

driver-1149997_1920En effet, la gestion de flotte connectée devient aujourd’hui incontournable et les technologies sans fil, comme l’utilisation du cloud, n’ont pas fini d’évoluer pour offrir aux entreprises des outils de gestion toujours plus performants afin de gérer au mieux leurs véhicules tout en réduisant leurs frais. Ils peuvent aussi en parallèle en extraire des données afin d’observer les différents usages et ainsi améliorer le service offert à leurs collaborateurs.

La marge de manœuvre est aujourd’hui encore large : selon une étude d’ACFO près de 68% des entreprises doivent encore considérer la transition de véhicules propriétaires à un service de mobilité partagée et gérée de manière centralisée. Toute cette attractivité participera à la croissance du marché qui en 2021 pourrait peser pas moins de 27.90 milliards de dollars.

Articles du même sujet

14
Juin

Baromètre des flottes OVE 2016 : un bilan positif pour l’autopartage

Le 11 mai dernier l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise a présenté son Baromètre des Flottes réalisé en partenariat avec l’institut CSA. L’occasion de présenter et de mieux comprendre les besoins des gestionnaires de parcs, aussi bien en France qu’en Europe, concernant diverses thématiques.

Cette étude, conduite en Europe auprès de 2369 entreprises possédant une flotte de plus de 10 véhicules, a ainsi permis de tirer plusieurs enseignements importants à prendre en compte dans la gestion de parc.

1. Les gestionnaires de parcs français sont moins confiants que les Européens quant à la croissance de leur activité

ove1

Bien que les sociétés françaises pensent à 29% que la taille de leurs parcs va croître plutôt que baisser (16%) cela reste moins optimiste qu’à l’échelle européenne : 30% des entreprises européennes prévoient ainsi une hausse de leur parc contre seulement 9% tablant sur l’inverse.

2. Les gestionnaires de parcs misent sur une évolution du mix énergétique dans les cinq prochaines années, au détriment du diesel et au profit des énergies renouvelables

Les entreprises françaises anticipent une forte baisse de points de la part du diesel au sein de leurs flottes, passant de 96% à 84%. Et plus la flotte est de taille importante, plus la baisse sera notable, allant jusqu’à une perte de 17 points. La France, avec également la Belgique, sera un des pays où le recul du diesel se fera le plus important dans les années à venir.

ove2

La recherche d’une réduction de la consommation de carburant pousse ainsi les entreprise française à s’intéresser aux motorisations alternatives : ainsi 36% ont déjà intégré dans leurs flottes des véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables, ou encore fonctionnant à l’hydrogène ou au GPL/GNV. Et pas moins de 56% prévoient de faire ce changement dans les années à venir. La France se place ainsi à la quatrième place au niveau européen en termes d’utilisation de ces motorisations alternatives, avec un attrait particulier pour l’hybride (47%) et l’électrique (38%).

3. La France est en retard en matière de télématique par rapport aux autres pays européens

ove3

Seulement 23% des entreprises français utilisent des solutions de télématique au sein de leur parc automobile, soit dix points en moins que la moyenne européenne. L’un des principaux attraits de ces solutions est la réduction de coût d’utilisation des flottes qu’elles engendrent, en permettant de gérer au mieux la consommation de carburant, les frais de maintenance ainsi que la sécurité des conducteurs. Il n’est donc pas étonnant que l’intérêt des gestionnaires français pour ce type de services soit élevé, malgré le fait que la mise en place reste encore à être effectuée. Fait intéressant : en 2013, ce type de technologie était beaucoup plus utilisée afin de localiser les véhicules plutôt que de diminuer les coûts de gestion de flotte.

ove5 ove6

4. Les Français plus enclins à utiliser des voitures autonomes

Alors que l’accès à des véhicules autonomes sera facilité dans un avenir proche, les employés français sont particulièrement nombreux à accepter d’utiliser ce type de voiture si disponible : les interrogés en France sont d’accord à 57% contre 44% au niveau Européen.

5.  L’autopartage en entreprise devrait encore se développer

ove4

Bien que les gestionnaires de parcs français soient particulièrement nombreux (43% contre 31% pour la moyenne européenne) à penser que l’autopartage s’étendra dans les années à venir, les salariés restent encore frileux quant à ce choix de mobilité partagée et alternative. L’étude constate que seulement 5% des salariés se disent prêts à renoncer à leur véhicule de fonction pour une solution d’autopartage. Les gestionnaires parient donc sur les jeunes générations afin de permettre une adoption plus importante de l’autopartage, aussi bien en France (52%) qu’à l’échelle de l’Europe (42%).

ove7– Laura Didelot

 

 

Articles du même sujet

18
Août

Le marché du fleet management Européen devrait croître de 27,93% par an sur la période 2015-2019.

C’est en tout cas l’analyse de Technavio publiée le 05 août dernier. Afin de parvenir à une croissance prévisionnelle sur cette période, le cabinet d’étude a pris en considération les revenues générés par la vente de ces systèmes de gestion de flotte connectés, leurs coûts de maintenance et de support ainsi que le nombre d’unités installées.

Nous l’avions évoqué il y’a peu dans notre précédent article, le fleet management devient incontournable. Il se définit comme étant la gestion de l’utilisation et/ou de la maintenance d’un parc de véhicules et englobe généralement la gestion des conducteurs. Il se compose d’une offre portant sur la mise en place d’un hardware, d’une partie software ainsi que de ses technologies de communication. Il fournit une plateforme pour les administrateurs de parcs automobile leur permettant de monitorer l’activité de leur flotte de véhicules. L’utilisation la plus connue de la gestion de flotte est la géolocalisation des véhicules en temps réel.

Articles du même sujet

16
Juil

La gestion de flotte connectée devient incontournable

Le recours à des technologies embarquées au sein des flottes automobiles est maintenant bien connu. A des fins de réduction des coûts (c’est à dire permettant de réelles économies) ou de sécurité des conducteurs, l’emploi des systèmes de gestion de flotte connectés continue son essor et devrait croître dans les années à venir selon la récente étude d’Arval 2015.

L’enquête réalisée auprès de plus de 300 décideurs de flottes d’entreprises de toutes tailles démontre que 40% des sociétés ayant plus de 1000 salariés utilisent d’ores et déjà un système de gestion de flotte connecté. Les raisons d’un tel plébiscite sont nombreuses, mais le rapport apporte quelques éléments de réponse : Réduire les coûts (notamment de carburant), tracking des déplacements, éco-conduite, et une meilleur sécurité au volant.

arval fleet management

Robert Pieczka, directeur marketing chez Arval commente « A mesure que le fleet management devient de plus en plus sophistiqué, les données remontées par l’équipement embarqué dans les véhicules est crucial afin d’optimiser les coûts de déplacements. Il est clair qu’avec l’évolution des technologies, nous verrons de nouvelles applications à la gestion de flotte connectée, notamment sur des véhicules de plus grande taille ».

fleet management infography

Articles du même sujet

04
Juin

La technologie au service du coût total de possession

De plus en plus de véhicules sont équipés d’outils visant à accroître la sécurité et à réduire le coût total de possession (TCO), ce qui permet à terme la réalisation d’économie de carburant, l’optimisation de la maintenance, et le financement de l’utilisation sur route du véhicule. Les données collectées sur le terrain vous dirige aux investissements rentables et aux stratégies pour une flotte efficiente. Les gestionnaires de flotte proposent différentes définitions de ce qu’ils considèrent être une gestion de flotte réussie. Ils se focalisent en effet sur différents indicateurs clés de performance pour optimiser leurs budgets.

De nombreuses organisations conservent leurs véhicules bien au-delà de leur durée de vie économique optimale. Et cela entraine généralement des coûts d’entretien excessifs, des coûts en carburant accrus et une utilisation moindre. « Réduire le coût du cycle de vie d’un véhicule nécessite une stratégie. Les flottes doivent se renouveler pour optimiser les cycles de remplacement. Malheureusement les flottes sont principalement à la recherche d’économies et elles échouent souvent à l’analyse de rentabilisation du financement qui permet de meilleurs cycles de remplacement et un coût total de possession plus faible. » explique Gary Hatfield, vice président de Mercury Associates.

flotte connectée

Un TCO bien maitrisé par la gestion de flotte connectée

Au District School Patchogue-Medford à New York, la Superviseure des transports Carole Sicignano nous dit que l’implantation d’un service de gestion de flotte connecté les ont aidé à dépasser l’objectif de 6700 étudiants transportés dans 113 bus.« Ce nouveau système nous a aidé à améliorer notre efficacité sur route mais aussi notre capacité en termes de places. Dès la première année d’utilisation nous avons pu retirer 7 bus de la circulation. » déclare Madame Sicignano.

Au lycée de la Joliverie, des résultats tout aussi probants : « Depuis que nous utilisons ce système d’autopartage connecté, nous avons optimisé l’usage des véhicules en location longue durée, sans pénaliser la mobilité de nos collaborateurs. Nous avons réduit de 35 % le prix de revient kilométrique correspondant à l’utilisation de ces véhicules ». nous explique Monsieur Bizet, Directeur de l’établissement.

Articles du même sujet