Tag: gestion de flotte entreprise

04
Mai

Logiciel de gestion de flotte : l’innovation au service des gestionnaires

Les flottes d’entreprises représentent aujourd’hui plus de 8 millions de véhicules en France. Beaucoup de ces flottes dépassent les 200 véhicules et doivent être gérées, pilotées, optimisées avec soin. L’objectif : réduire les coûts de gestion, de possession et réduire les risques humains et matériels liés à l’exploitation de la flotte.


Pour cela, les responsables de parc disposent de plusieurs solutions. La première est l’externalisation de la gestion. Cette méthode consiste à donner la gestion du parc à un prestataire extérieur. L’entreprise n’est plus réellement maîtresse de son parc et les postes de gestionnaire sont éliminés. La deuxième solution, qui s’oppose à la première est l’internalisation. La gestion du parc auto est réalisée par une équipe de gestionnaires qui dépendent généralement de la direction achat ou de la direction des services généraux. Dans ces conditions, les gestionnaires doivent disposer d’un outil performant facilitant et accélérant la gestion du parc. Cet outil est un logiciel de gestion de parc automobile comme GAC Car Fleet.


Les fonctionnalités indispensables pour les gestionnaires


En premier lieu, un logiciel de gestion de parc doit offrir un inventaire exhaustif de la flotte automobile : véhicules, collaborateurs, entités, centres de coût, poids lourds, engins, équipements,… Ensuite, il doit permettre une gestion quotidienne optimale : gestion des affectations des véhicules, gestion de la maintenance, suivi de la sinistralité, analyse des lois de roulage, alerting,… Et désormais, la gestion des amendes après que l’état a obligé les entreprises à désigner systématiquement leurs collaborateurs ayant commis une infraction.

Gac Technology logiciel de gestion de flotte

En parallèle, pour réduire les coûts liés à l’exploitation, une telle application doit offrir une vision financière pertinente et efficace. Ainsi, on cherchera à trouver des suivis de coûts triés par type de véhicules, centres de coût, fournisseurs,… On cherchera aussi à trouver l’indicateur phare des gestionnaires de parc, le TCO (Total Cost of Ownership) ou encore une gestion de la fiscalité avec des règles fiscales mises à jour.


De nouveaux services tout aussi indispensables


Pour aller plus loin, les éditeurs de solution de gestion de parc rivalisent d’imagination et d’innovation. La solution de GAC Technology donne par exemple la possibilité aux gestionnairesGac Technology interface de commander (le tout sans quitter l’application) des véhicules en location longue durée, des cartes carburant, des télébadges autoroutes… Le logiciel devient un véritable assistant pour le gestionnaire.

Toutes ces fonctionnalités et services ne seraient évidemment rien sans des données fiables et mises à jour. Une solution de gestion doit obligatoirement importer les données fournisseurs de ses clients pour que ces derniers puissent se concentrer uniquement sur les tâches à fortes valeurs ajoutées laissant de côté les taches chronophages.

Articles du même sujet

19
Jan

Évolutions et nouveautés  : tout sur la gestion de flottes en 2017 

Tandis que le nombre de véhicules de flottes a fortement augmenté en 2016, les gestionnaires cherchent aujourd’hui des solutions pour faire face à différents challenges en 2017 : parmi eux l’augmentation du prix des carburants, les coûts de maintenance importants ou encore le respect des nouvelles réglementations en faveur de l’environnement.

Dans leur volonté de garantir la sécurité et la productivité de leurs conducteurs, les gestionnaires pourront compter sur de nouveaux outils technologiques afin de simplifier leurs activités au quotidien, entre applications mobiles et équipements intégrés au véhicule. Mais pour répondre aux mutations attendues du marché, il s’agit d’aller plus loin lors de la mise en place d’un plan de déplacement. Tour d’horizon des tendances à venir en 2017 dans la gestion de flottes et l’industrie de la télématique.

 

Innover pour inciter à la prudence au volant

 

La sécurité au volant est une donnée primordiale, aussi bien pour les particuliers que pour les gestionnaires de flottes. Mais les habitudes ont parfois la peau dure. Dans le cadre de déplacements professionnels et d’usage de véhicules connectés on misera sur la différenciation d’offres et des programmes interactifs de récompenses, incitant de manière douce et ludique les usagers à réguler leur conduite et ainsi garantir au quotidien à la fois leur sécurité et celles des autres. La «  gamification  » permettra donc d’offrir un rôle actif aux conducteurs en les incluant de manière plus directe dans le processus de conduite responsable.

 

Améliorer l’utilisation des données conducteurs 

 

L’un des enjeux majeurs face à la multiplication des solutions connectées est le traitement des diverses données collectées via l’utilisation des véhicules équipés. En 2017, celui-ci devrait s’améliorer afin de fournir des informations précieuses concernant la performance de la flotte et ainsi aider les usagers à gagner à la fois du temps et de l’argent en prenant les mesures adéquates selon les résultats constatés en temps réel.

L’offre e-Colibri propose par exemple aux gestionnaires de parcs un tableau de bord complet ainsi que des rapports statistiques interactifs sur l’utilisation de leurs véhicules.

 

Mieux gérer la maintenance des véhicules et le coût carburant 

 

La maintenance des véhicules est un autre pilier de la gestion de flottes, et souvent le plus difficile à gérer selon le nombre de véhicules total à superviser. Heureusement, des évolutions sont à venir afin de fournir des systèmes automatisés dédiés à celle-ci, permettant ainsi de planifier des maintenances véhicules au cas par cas selon les besoins et d’améliorer la communication entre le gestionnaire de flotte et la structure en charge de la maintenance. Tout ceci visant d’une part à soulager le gestionnaire d’une planification manuelle et d’autre part à garantir une meilleure disponibilité des véhicules aux usagers.

La fin du surplus de carburant, annonce également l’augmentation de son prix et donc, par conséquence, l’augmentation des coûts d’utilisation globaux d’un véhicule. Pour les flottes, ce problème est épineux mais des propositions gagneront du terrain afin d’améliorer la consommation énergétique, notamment grâce à l’utilisation de cartes carburant directement intégrées au cœur de leur solution de flottes.

Mobility Tech Green propose d’ores et déjà la gestion des cartes carburants à ses clients, présentes dans une boîte à clés numérique intelligente située directement dans la boite à gants du véhicule.

L’incitation à l’éco-conduite, déjà entamée depuis quelques années, est un autre pas vers un meilleure usage du carburant et des véhicules. Bien plus qu’un simple équipement, il s’agit ici de changer les mentalités et les usages dans le cadre de la mobilité professionnelle en 2017.

Articles du même sujet

09
Déc

Solutions de gestion connectée : une augmentation de 25% dans les flottes de camions transporteurs

Alors que le trafic routier est de plus en plus intense et que le déploiement de flottes de véhicules augmente afin de répondre à une demande grandissante, les gestionnaires cherchent aujourd’hui des solutions efficaces pour garantir une utilisation optimale des véhicules.

Le secteur des flottes de camions transporteurs s’intéressent ainsi de plus en plus près aux solutions de télématique, qui pourraient permettre à la fois d’améliorer le travail quotidien des employés, la satisfaction des clients tout en augmentant la marge de profits réalisés. Selon un rapport de Peoplenet chaque conducteur de camion passerait en effet près de 110 heures chaque année à remplir leurs rapports de trajets, et l’industrie du transport en camion pas moins de 51 millions d’heures à vérifier et cataloguer ces données collectées. Une masse de données de plus en plus difficile et longue à gérer, mais qui ne pourrait pas résister aux solutions de télématique embarquée disponibles aujourd’hui !

Les bénéfices de la télématique embarquée pour les flottes de camions

Des déplacements plus efficaces : Une communication en temps réel ainsi que l’utilisation d’applications dédiées permettent de mieux choisir les itinéraires et de classer les livraisons en terme de priorité.

Garantir la sécurité : Une conduite monitorée induit des comportements de conduite plus responsables, et donc moins d’accidents ou de dommages sur les véhicules. Les gestionnaires peuvent ainsi observer l’utilisation de leurs véhicules et conseiller si besoin leurs employés sur une conduite plus adaptée (comme l’éco-conduite). Certaines entreprises utilisent également le principe de la gamification afin d’inciter une conduite plus sécurisée.

Augmenter la satisfaction des employés : L’accès à des rapports numériques permet à l’employé de mieux maîtriser ses routines journalières, en surveillant notamment la durée de travail effectuée en temps réel et en leur permettant de gagner du temps sur leurs rapports. Un bénéfice non négligeable, les plaintes les plus courantes des collaborateurs étant relatives au dépassement d’horaires de service.

Les outils de communications tels que les smartphones ou tablettes réduisent également le stress en permettant un contact régulier avec le client ou les autres employés du réseau. Un moyen d’améliorer la connectivité des conducteurs, qui se sentent parfois isolés dans le cadre de leur travail. Ces technologies peuvent également être utilisées hors heures de services (pauses, etc…) afin de regarder des films, jouer ou encore contacter sa famille.

Réduire les coûts de gestion : Optimiser les itinéraires c’est aussi tout simplement faire des économies sur le carburant. Les gestionnaires peuvent diriger les conducteurs à distance, via les tablettes présentes dans les véhicules, afin d’éviter les embouteillages ou autres incidents.

Source : Goodyear

Un entretien mieux géré des camions : L’utilisation de capteurs peut par exemple donner des alertes en temps réel si un problème mécanique est observé, et planifier en conséquence une réparation dans un meilleur délai en contactant directement un centre de réparation. La maintenance s’organisant en avance, les véhicules sont moins susceptibles de tomber en panne à un moment inopportun.

Brian McLaughlin, president de PeopleNet, précise aujourd’hui que l’adoption de ces solutions accélère, avec une augmentation de 20 à 25% par an ! Frost & Sullivan estime ainsi que l’industrie de la connectivité dédiée aux flottes de camions pourrait peser près de 248 milliards de dollars d’ici 2022.

La prochaine étape ? Pouvoir déceler la fatigue chez le conducteur, le diriger automatiquement vers une place de parking et même l’aider à se stationner. Encore plus poussé, des experts en transport parient sur les camions autonomes. Un défi technologique de taille qui se doit de répondre à des enjeux de l’ordre économique et sécuritaire.

Photo de couverture : Goodyear

Articles du même sujet

14
Juin

Baromètre des flottes OVE 2016 : un bilan positif pour l’autopartage

Le 11 mai dernier l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise a présenté son Baromètre des Flottes réalisé en partenariat avec l’institut CSA. L’occasion de présenter et de mieux comprendre les besoins des gestionnaires de parcs, aussi bien en France qu’en Europe, concernant diverses thématiques.

Cette étude, conduite en Europe auprès de 2369 entreprises possédant une flotte de plus de 10 véhicules, a ainsi permis de tirer plusieurs enseignements importants à prendre en compte dans la gestion de parc.

1. Les gestionnaires de parcs français sont moins confiants que les Européens quant à la croissance de leur activité

ove1

Bien que les sociétés françaises pensent à 29% que la taille de leurs parcs va croître plutôt que baisser (16%) cela reste moins optimiste qu’à l’échelle européenne : 30% des entreprises européennes prévoient ainsi une hausse de leur parc contre seulement 9% tablant sur l’inverse.

2. Les gestionnaires de parcs misent sur une évolution du mix énergétique dans les cinq prochaines années, au détriment du diesel et au profit des énergies renouvelables

Les entreprises françaises anticipent une forte baisse de points de la part du diesel au sein de leurs flottes, passant de 96% à 84%. Et plus la flotte est de taille importante, plus la baisse sera notable, allant jusqu’à une perte de 17 points. La France, avec également la Belgique, sera un des pays où le recul du diesel se fera le plus important dans les années à venir.

ove2

La recherche d’une réduction de la consommation de carburant pousse ainsi les entreprise française à s’intéresser aux motorisations alternatives : ainsi 36% ont déjà intégré dans leurs flottes des véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables, ou encore fonctionnant à l’hydrogène ou au GPL/GNV. Et pas moins de 56% prévoient de faire ce changement dans les années à venir. La France se place ainsi à la quatrième place au niveau européen en termes d’utilisation de ces motorisations alternatives, avec un attrait particulier pour l’hybride (47%) et l’électrique (38%).

3. La France est en retard en matière de télématique par rapport aux autres pays européens

ove3

Seulement 23% des entreprises français utilisent des solutions de télématique au sein de leur parc automobile, soit dix points en moins que la moyenne européenne. L’un des principaux attraits de ces solutions est la réduction de coût d’utilisation des flottes qu’elles engendrent, en permettant de gérer au mieux la consommation de carburant, les frais de maintenance ainsi que la sécurité des conducteurs. Il n’est donc pas étonnant que l’intérêt des gestionnaires français pour ce type de services soit élevé, malgré le fait que la mise en place reste encore à être effectuée. Fait intéressant : en 2013, ce type de technologie était beaucoup plus utilisée afin de localiser les véhicules plutôt que de diminuer les coûts de gestion de flotte.

ove5 ove6

4. Les Français plus enclins à utiliser des voitures autonomes

Alors que l’accès à des véhicules autonomes sera facilité dans un avenir proche, les employés français sont particulièrement nombreux à accepter d’utiliser ce type de voiture si disponible : les interrogés en France sont d’accord à 57% contre 44% au niveau Européen.

5.  L’autopartage en entreprise devrait encore se développer

ove4

Bien que les gestionnaires de parcs français soient particulièrement nombreux (43% contre 31% pour la moyenne européenne) à penser que l’autopartage s’étendra dans les années à venir, les salariés restent encore frileux quant à ce choix de mobilité partagée et alternative. L’étude constate que seulement 5% des salariés se disent prêts à renoncer à leur véhicule de fonction pour une solution d’autopartage. Les gestionnaires parient donc sur les jeunes générations afin de permettre une adoption plus importante de l’autopartage, aussi bien en France (52%) qu’à l’échelle de l’Europe (42%).

ove7– Laura Didelot

 

 

Articles du même sujet

16
Juil

La gestion de flotte connectée devient incontournable

Le recours à des technologies embarquées au sein des flottes automobiles est maintenant bien connu. A des fins de réduction des coûts (c’est à dire permettant de réelles économies) ou de sécurité des conducteurs, l’emploi des systèmes de gestion de flotte connectés continue son essor et devrait croître dans les années à venir selon la récente étude d’Arval 2015.

L’enquête réalisée auprès de plus de 300 décideurs de flottes d’entreprises de toutes tailles démontre que 40% des sociétés ayant plus de 1000 salariés utilisent d’ores et déjà un système de gestion de flotte connecté. Les raisons d’un tel plébiscite sont nombreuses, mais le rapport apporte quelques éléments de réponse : Réduire les coûts (notamment de carburant), tracking des déplacements, éco-conduite, et une meilleur sécurité au volant.

arval fleet management

Robert Pieczka, directeur marketing chez Arval commente « A mesure que le fleet management devient de plus en plus sophistiqué, les données remontées par l’équipement embarqué dans les véhicules est crucial afin d’optimiser les coûts de déplacements. Il est clair qu’avec l’évolution des technologies, nous verrons de nouvelles applications à la gestion de flotte connectée, notamment sur des véhicules de plus grande taille ».

fleet management infography

Articles du même sujet