Tag: carsharing deloitte

03
Nov

Plus de 25 millions d’Européens de la génération Y n’ont pas l’intention d’acheter ni de louer un véhicule d’ici 2019

La nouvelle étude de Deloitte Global Manufacturing Industry group : 2014 Global Automotive Consumer Study: Exploring European consumer mobility choices, analyse l’évolution des besoins de mobilité et des comportements d’achat dans un groupe de consommateurs qui, selon les estimations, devrait atteindre 106 millions de personnes en Europe en 2020. Les enquêteurs ont étudié les réponses de plus de 23.000 consommateurs de 19 pays. L’analyse la plus récente a examiné les préférences des « millennials » de huit marchés européens, la Belgique (1.600 réponses), la République tchèque, la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Turquie et le Royaume-Uni. L’étude révèle qu’environ 25 pour cent de la Génération Y (« Gen Y ») européenne n’ont pas l’intention d’acheter ni de louer un véhicule avant 2019. En Belgique, cette proportion atteint 30 pour cent !

deloitte étude autopartage

Les consommateurs de la Génération Y achèteront-ils des voitures ?

« Les résultats de cette dernière étude le montrent : l’histoire d’amour que les Européens entretiennent depuis si longtemps avec leur voiture pourrait bien s’estomper avec cette jeune génération technologique, qui se sert du sms, de l’e-mail et du chat vidéo pour rester en contact à tout moment avec la famille et les amis », commente Eric Desomer, Deloitte Belgium Automotive Sector Leader. « L’endettement croissant et la difficulté de trouver du travail dans le sillage d’une des pires crises économiques font évoluer les préférences de la propriété du véhicule vers l’accès au véhicule. La tendance est accentuée par l’émergence des nouveaux modèles de transport comme l’autopartage, le covoiturage, l’amélioration des transports publics ou les systèmes multimodaux. » Parmi les consommateurs belges Gen Y qui ne sont ni propriétaires ni locataires d’un véhicule, le coût est indéniablement la première barrière à l’achat. La majorité cite la hauteur des frais d’utilisation et d’entretien (74 pour cent) et l’insuffisance des ressources (72 pour cent). En termes de facilité, 70 pour cent déclarent que la marche à pied et les transports en commun répondent aux besoins de leur mode de vie.

Pour consulter l’étude 2014 Global Automotive Consumer Study: Exploring European consumer mobility choices report, rendez-vous ici.

Articles du même sujet