Tag: autopartage sans conducteur

13
Fév

Les véhicules autonomes pourraient diviser par 2 le taux de possession de voitures personnelles

C’est ce que semble indiquer l’étude révélée par l’UMTRI (L’institut de recherche sur les transports de l’université du Michigan). En effet, la logique de dépossession d’un véhicule serait grandement accélérée par le déploiement de véhicules autonomes couvrant les besoins de mobilités de plusieurs foyers. Le taux de possession de véhicules personnels se verrait, selon les conclusions de l’étude, chuter en moyenne de 43%.

étude voiture autonomeBrandon Schoettle et Michael Sivak, directeurs de recherche évoquent à ce titre « Un véhicule autonome pourrait augmenter considérablement son taux d’utilisation et remplacer de nombreux véhicules personnels s’il est utilisé comme un service de mobilité en commun ». Les chercheurs évoquent ainsi que le taux de possession de voitures personnelles aux Etats-Unis pourrait alors diminuer de 2,1 à 1,2 avec de tels services. Leurs conclusions se sont basées entre autre sur le rapport du NHT disponible ici afin de fonder leurs postulats. Ils estiment cependant que les résultats affichés sont à relativiser car les individus pourraient être amenés à réaliser plus de trajets via les voitures autonomes, être réticents face au fait de partager une voiture ou encore être méfiants vis-à-vis de la sécurité d’un véhicule autonome. Il est important de rappeler l’étude de Cisco qui démontrait d’ailleurs que 57% des conducteurs estiment avoir confiance en cette technologie, surtout dans les pays émergents.

voitures autonomes

De nombreuses études démontrent qu’en moyenne, une voiture est inutilisée 95% du temps et coûte plus de 5000 € par an à son propriétaire. Ce constat est aussi accablant pour les entreprises qui voient leurs véhicules de fonctions inutilisés 85% de leurs temps. Situation qui explique en grande partie l’explosion du marché de l’autopartage B2B et l’engouement du multi-modal pour les collectivités. Nous avions évoqué l’année dernière la réelle avancée qu’apporterait un service d’autopartage de véhicules autonomes. Cependant, il semblerait que le véhicule entièrement autonome ne soit pas pour aujourd’hui, ni demain, selon le rapport d’IBM consacré à ce sujet !

 

Articles du même sujet