Tag: autopartage entreprises

24
Juil

Et si cet été on partait grâce à l’autopartage en entreprise ?

Les beaux jours sont là et l’envie de partir en week-end aussi ! Pourquoi ne pas profiter de la mise à disposition d’une offre d’autopartage en entreprise pour prendre la route ? Certaines entreprises proposent aujourd’hui de réserver un véhicule de fonction partagé pour la soirée ou le week-end. Un service qui séduit particulièrement les employés à l’heure de l’économie collaborative et du partage de biens.


Tandis que posséder un véhicule privé peut parfois s’avérer compliqué et coûteux, les services de location ou de partage de véhicules en entreprises représentent une solution avantageuse, aussi bien pour les gestionnaires de parcs automobiles que pour les employés.

Envie de partir le vendredi soir jusqu’au lundi ? La réservation se fait très simplement depuis la plateforme d’entreprise en spécifiant seulement l’option déplacement personnel, le tout pour un tarif largement inférieur aux coûts de locations ordinaires ! Le salarié peut choisir un véhicule selon ses besoins et peut prendre la route directement grâce à son abonnement pro/perso.

autopartage entreprise


Enrichir la mobilité d’entreprise


Un baromètre publié l’année dernière par le Club de la Mobilité Durable démontrait déjà que la mobilité tenait une place importante dans les politiques RSE des entreprises afin de favoriser le bien-être et la productivité chez les employés : l’autopartage était particulièrement plébiscité. Ainsi, les mobilités d’entreprise et personnelles convergent, une dynamique favorisée par l’urbanisation et la connectivité croissantes qui brouillent les frontières entre les deux sphères. C’est aussi une porte d’entrée idéale afin de démocratiser l’autopartage en entreprise et progressivement changer les habitudes des employés vers une mobilité plus durable et bénéfique à tous.

Le saviez-vous ?

Offrir la possibilité aux employés d’utiliser des véhicules de l’entreprise en dehors des heures de travail permet d’atteindre entre 20% et 40% des frais de location par mois du véhicule. D’autres bénéfices se dessinent en parallèle : un service innovant et pratique pour les salariés, un CTP (coût total de possession) diminué, une gestion de parc optimisée et enfin une réduction de l’empreinte carbone.

En savoir plus sur les avantages de l’autopartage en entreprise

Articles du même sujet

29
Juil

Autopartage en entreprise : vers la fin du symbole de statut des voitures de société ?

Une voiture de fonction est pour beaucoup la cerise sur le package salarial. A l’heure de la réduction des coûts, nombreuses sont les entreprises qui cherchent à réduire ces dépenses. Nous avons tendance à l’oublier : le parc automobile représente à l’heure actuelle le deuxième poste de dépenses des entreprises. Alors qu’en France, 60% des véhicules sont en moyenne immobilisés dans les parcs, de nouveaux services tels que l’autopartage suscitent de plus en plus d’intérêt.

En effet, beaucoup d’entreprises préfèrent désormais des voitures non seulement de plus petites tailles et économes en carburant, mais aussi partagées. Une seule et même voiture peut être sur la route pour de nombreuses entreprises différentes. Selon une récente étude menée par BBE, un tiers des salariés imaginent facilement aller avec une voiture non personnelle au travail. Chiffre qui rejoint l’étude de Randstad évoquant que 4 salariés sur 10 n’utilisent pas leur voiture personnelle pour aller au travail.

autopartage

Le cas de l’autopartage pro/perso

La forme d’autopartage Pro/perso se présente comme étant une plateforme mise à la disposition des salariés pour qu’ils réalisent en toute simplicité la réservation d’un véhicule pour leurs déplacements, à titre professionnel comme personnel. En effet, pour ses déplacements privés, le salarié peut louer le véhicule chaque soir en semaine et le week-end. Cette solution permet d’atteindre entre 20% et 40% des frais de location par mois du véhicule. Ainsi, Le quadruple bénéfice s’est ainsi dessiné : Un service innovant aux salariés, un CTP (coût total de possession) grandement diminué, une gestion de parc optimisée ainsi qu’une réduction de l’empreinte carbone. Plus d’informations dans notre étude cas client Pro/perso :

étude de cas autoaprtage

Articles du même sujet

16
Fév

Découvrez Carsharing Ready, une solution d’autopartage mensualisée pour entreprises et collectivités

Conçue pour répondre aux attentes des PME, des ETI et des collectivités locales de taille moyenne, notre solution d’autopartage prête à l’emploi permet de gérer en temps réel sa flotte automobile à partir de 59,99€ par mois.

carsharing readyFace aux logiques de dépossession perçues dans des nombreux domaines dont celui de la gestion de flotte automobile avec la location longue durée, de nombreuses entreprises privilégient aujourd’hui la location de véhicules plutôt que l’achat. Ce constat, dressé par Mobility Tech Green ces derniers mois, a conduit la société à développer une nouvelle solution B-to-B, Carsharing Ready, pour répondre aux attentes des organisations face à cette tendance de fond. « Forte de notre expérience dans le domaine, nous avons souhaité proposer rapidement, aux petites et moyennes structures, une offre d’autopartage mensualisée et prête à l’emploi. Carsharing Ready leur permet également de réaliser en toute simplicité et sur une période donnée, des expérimentations afin de tester l’autopartage auprès de leurs collaborateurs », explique Alexandre Fournier, Responsable Marketing et Communication de Mobility Tech Green. La technologie d’autopartage Carsharing Ready est proposée à partir 59,99€ par mois et par véhicule. Ses fonctionnalités couvrent tout le processus d’utilisation du libre-service automatisé : enregistrement, réservation, géolocalisation, accès au véhicule, gestion de flotte, facturation et prestations de services. « Bien que ce soit une solution prête à l’emploi, une personnalisation est possible au travers de développements spécifiques », précise Alexandre Fournier. Carsharing Ready vient ainsi compléter l’offre Grands Comptes déjà en place sous le nom d’e-Colibri®.

Carsharing Ready comprend


validationUn équipement connecté et installé dans chaque véhicule de l’entreprise/la collectivité

validationUn back-office ergonomique

validationUn système d’accès pour tous les utilisateurs de la solution

validationLa formation des équipes

validationUn accès à la plateforme de réservation Pro/perso* à destination des salariés

validationLa mise en place d’un call-center pour les utilisateurs et d’une hotline dédiée pour les administrateurs de flottes

carsharing ready

Un accompagnement de A à Z pour faire vivre la solution d’autopartage dans l’entreprise

Dans le cadre de la mise en place du service Carsharing Ready, chaque client se voit attribuer un interlocuteur dédié pour l’accompagner au quotidien. A ce titre, Mobility Tech Green a mis en place différents indicateurs clés de performance afin de monitorer un parc automobile et réaliser des ajustements sur les besoins de mobilité. Toutes les données relatives aux véhicules, enregistrées dans le cadre d’une solution d’autopartage Mobility Tech Green, sont traitées uniquement sur des serveurs français. Par ailleurs, faire connaître son service de mobilité est l’un des facteurs clés concourant au succès de ce dernier. Mobility Tech Green propose ainsi un guide de l’autopartage à destination des salariés, un module e- Learning et un accompagnement marketing pour faire vivre la solution dans le temps. Enfin, Mobility Tech Green réalise des études (comportementales, de satisfaction, d’appréhension et de parc) afin d’obtenir régulièrement des retours d’expérience et enrichir les réflexions sur les évolutions futures.

* Pro/perso est une plateforme mise à la disposition des salariés pour qu’ils réalisent en toute simplicité la réservation d’un véhicule pour leurs déplacements, à titre professionnel comme personnel. En effet, pour ses déplacements privés, le salarié peut louer le véhicule chaque soir en semaine et le week-end.

Obtenir plus d’informations sur nos offres

Mobility Tech Green

 

Alexandre Fournier

 

 

Articles du même sujet

23
Jan

Mobility Tech Green : Un autopartage pour entreprises qui roule

« Au-delà de la simplicité de mise en œuvre et de l’ergonomie de nos solutions d’autopartage, nous analysons très précisément le parc existant de nos prospects. Nous les accompagnons ainsi en amont de leur demande afin de mieux cerner leurs besoins et de proposer ainsi des conseils de qualité. Nous sommes réactifs et nous pouvons réaliser les développements spécifiques sur-mesure en fonction des besoins clients. Solutions all inclusive qui couvrent l’ensemble des processus d’utilisation du libre-service automatisé, nos offres d’autopartage sont full web et non intrusives. Nous accompagnons la conduite du changement avec une véritable relation de confiance. Si nous comptons plus de 100 000 utilisateurs actifs ce n’est pas un hasard ! » évoque Didier Houal, directeur technique et co-fondateur.

cloud autopartage

Comment se passe une installation ?

« Je dirais que rapide et efficace sont les maîtres mots chez Mobility Tech Green ! La nature non-instrusive de notre installation fait la véritable force de notre société. Très rapide à mettre en place, notre système d’autopartage s’intègre facilement à votre flotte existante. Selon les demandes clients, nous pouvons installer notre équipement sur n’importe quelle typologie de véhicule. Nous disposons d’une véritable force sur ce domaine car nous pouvons intervenir sur n’importe quel pays Européen en moins de 24 heures ! » explique Francois Leroux, responsable production.

Quelle place pour l’innovation chez Mobility Tech Green ?

« Avec un paradigme clairement orienté innovation technologique. Nous avons de cesse de créer et de développer de nouveaux algorithmes et technologies embarquées afin de simplifier à la fois le parcours de l’utilisateur final, mais aussi celui du gestionnaire de flotte. Il y’a eu une véritable émulsion autour de l’autopartage depuis quelques années et nous accompagnons ainsi le changement de rapport au véhicule avec une expérience de plus de 10 ans sur le secteur B2B. Nous couvrons ainsi à la fois les grands comptes avec e-Colibri : notre technologie de gestion de flotte en autopartage, mais aussi Mobilycar : un autopartage clé en main en mode All in One à moins de 380€/mois avec le véhicule. Enfin, nous avons développé un produit dénommé Carsharing ready qui comprend la puissance de notre solution e-Colibri pour 59€/mois : idéal pour les entreprises et les collectivités désireuses d’une offre par abonnement. Enfin, notre volonté de produire 100% français est aussi une valeur qui nous est chère. Nous sommes ravis de voir l’attrait qu’à la French Tech à l’international et nous avons de très beaux projets à dévoiler cette année ! » annonce Alexandre Fournier, responsable marketing et communication.

autopartage B2B

Comment envisagez-vous l’avenir de Mobility Tech Green ?

« L’année 2014 fut un très bon cru en ce qui concerne le développement de notre activité. Les choses s’accélèrent grandement pour nous et nous devons recruter pour combler les demandes client. Tourné vers l’international, notre but est très clairement d’apporter notre expertise de l’autopartage B2B sur le marché Européen. Continuer d’innover et démocratiser l’autopartage sera ainsi notre principale volonté ! « conclut Pascal Roux, CEO.

 

 

Articles du même sujet

12
Nov

Autopartage : Le nouvel Eldorado des entreprises

Durant la dernière décennie  la répartition de la population urbaine mondiale est passée de 25% à 50%. Dans 25 ans, ce seront 9 milliards de personnes qui cohabiteront en milieu urbain. Plus d’un milliard de véhicules parcourent actuellement la planète et, selon les Nations Unies, ce chiffre devrait tripler d’ici 2050 ! Les collectivités et les entreprises prennent aujourd’hui conscience des enjeux de la mobilité future. L’autopartage B-to-B représente ainsi une véritable solution d’avenir. A ce titre, selon les analyses de Frost & Sullivan, plus de 4000 entreprises en Europe devraient intégrer un service d’autopartage d’ici 2020.

Ainsi, les experts estiment que d’ici 2018-2020 80 000 véhicules devraient fonctionner en autopartage dans les entreprises en Europe. Le nombre d’entreprises sur le continent intégrant un service d’autopartage pour leurs employés va passer de 200 en 2013 à 4000 d’ici 2020 et représentera 0,5% de la flotte globale des entreprises Européennes (0,01% en 2013).

autopartage entreprises

L’atout triple bénéfice

L’autopartage en entreprise représente une véritable réponse aux enjeux du 21ème siècle. « Mobility Tech green propose une solution permettant de réduire de 30% le nombre de véhicules en pool tout en garantissant le même volume de déplacement. De plus, cette technologie réduit de 25% les coûts hors flotte et à un réel impact sur l’empreinte carbonne de l’entreprise » précise Alexandre Fournier, responsable marketing  et communication de la société. Avec plus de 10 années d’expérience dans le domaine des nouvelles mobilités urbaines et 100 000 utilisateurs actifs en France, en Belgique et en Suisse, Mobility tech Green s’inscrit comme leader en termes de préconisations, d’innovations et de performances sur le marché de l’autopartage B2B. Ayant des références de renom parmi lesquelles Orange, Bouygues Immobilier, Assystem ou encore Ineo GDF suez, Mobility Tech Green répond aux besoins de ces entreprises par l’innovation technologique.

Zoom sur la technologie e-Colibri

Totalement modulable et « full web », e-Colibri a été conçue pour gérer en temps réel les flottes automobiles. La disponibilité 24/7, l’obligation d’immédiateté du service, la géolocalisation des véhicules sont autant d’atouts qui séduisent les gestionnaires de flotte. La solution comprend un kit hardware, un logiciel hébergé adaptable selon les besoins et un pack de services managés. Mobility Tech Green couvre donc tout le processus d’utilisation du libre-service automatisé : enregistrement, réservation, géolocalisation, accès au véhicule, facturation et prestation de services (avec une hotline notamment). En plus de préserver la garantie constructeur, e-Colibri s’adapte à tous les types de véhicules, y compris électriques.

Orange autopartage« Depuis 2013, nous travaillons avec Mobility Tech Green afin d’expérimenter l’autopartage auprès de nos collaborateurs. Cette première phase a été une vraie réussite ! Avec 300 véhicules autopartagés d’ici fin 2014, Orange a déjà la flotte la plus importante en France. Notre ambition est d’atteindre au moins 3 000 véhicules en autopartage d’ici 2020, faisant d’Orange l’entreprise ayant le plus de véhicules en autopartage d’Europe. La réservation des voitures est d’une simplicité très appréciée par les utilisateurs. e-Colibri nous permet également de proposer des véhicules aux salariés le soir et le week-end, ainsi que du covoiturage » Jean Zermati, Directeur de la gestion des véhicules chez Orange.

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

09
Oct

Autopartage : effet de mode ou réelle tendance de fond ?

Partager un véhicule au lieu d’utiliser systématiquement sa voiture personnelle est la grande tendance du moment. En effet chaque jour, le transport individuel provoque des embouteillages, de la pollution ainsi que la pénurie des places de stationnement. Etant le numéro 1 du mode de transport, l’automobile est aussi le plus grand fardeau des espaces urbains. Plusieurs solutions alternatives émergent et permettent aujourd’hui d’envisager la ville autrement. Effectivement, non seulement l’électromobilité prend une place importante en France, mais aussi le partage de véhicules via plateformes numériques.

car_sharing

Ainsi, le covoiturage a le vent en pouple, à l’image de BlablaCar qui démontre réellement que le covoiturage n’est plus seulement l’apanage des étudiants et dépasse les allers-retours pour le travail. Il est à ce titre en pleine croissance, à l’image d’autres concepts de l’économie collaborative. Dans la nuit du 8 au 9 septembre, Blablacar a franchi la barre des 10 millions de membres. Le leader européen du covoiturage, d’origine française, aligne désormais les chiffres à son compteur: 12 pays conquis, 73 millions d’euros levés en juillet, 170 salariés.

En outre l’autopartage se développe de manière exponentielle. Illustré par le succès d’Autolib’ qui compte déjà 103 080 abonnés, et plus de 2000 véhicules à disposition des Franciliens. Ce système gère environ 10 000 locations par jour, et a été utilisée 2.9 millions de fois depuis son lancement il y a bientôt deux ans. Mais l’autopartage n’est pas seulement Parisien. Un exemple de réussite en Province, Marguerite. Créé à Nantes en 2008, le service d’autopartage Nantais compte aujourd’hui 800 abonnés qui peuvent utiliser une flotte de 30 voitures réparties dans 25 stations à Nantes et Rezé. « Nos 800 utilisateurs sont autant d’ambassadeurs. Ils sont satisfaits à 95 %. Marguerite, c’est simple à l’usage. Il suffit à l’utilisateur de deux clics sur internet ou sur son portable pour réserver Marguerite à la station qui l’intéresse. ». Autre fait marquant, depuis 2011, les véhicules CityRoul’, système d’autopartage de la ville de Rennes sont accessibles grâce à la carte Korrigo, moyennant un abonnement. Une initiative multimodale bien en avance sur son temps !

autopartage mobilycar

Quid des entreprises ?

« Il s’agit d’enclencher un changement, de ne plus raisonner en possession mais en usage. Nous allons ainsi proposer à plus de salariés la possibilité de disposer d’un véhicule. Cela permettra de limiter l’emploi du taxi, d’éviter l’usage du véhicule personnel et donc le recours aux IK, et de pallier les difficultés des transports en commun dans certaines zones », explique Jean Zermati. Le gestionnaire de la flotte d’Orange compte doubler la taille de ce parc en auto-partage dès l’an prochain : « Au bout de quatre ou cinq ans de déploiement, nous espérons réduire de quelques milliers d’unités la taille de la flotte », avec quelques millions d’euros d’économies à la clé.  Avec des bénéfices importants tels que la diminution du parc existant de 30% et la réduction des frais kilométriques de 50%, l’autopartage devient la solution plébiscitée par les entreprises.

C’est en effet ce que confirme la dernière analyse du cabinet Frost & Sullivan. Le nombre de véhicules utilisés dans le cadre de l’autopartage pour entreprises devrait se multiplier par 50 durant les 6 prochaines années en Europe. Il est à ce titre estimé qu’environ 2000 véhicules sont utilisés actuellement dans le cadre de l’autopartage pour entreprise en Europe. Ce chiffre d’ici 2020 devrait passer à plus de 100 000, à l’image du groupe Assystem, qui gérait ces voitures au sein de pools attribués par services : « La moitié d’entre elles n’étaient utilisées que partiellement tandis que les autres l’étaient au-dessus du kilométrage des contrats de location », indique Laetitia Deffains, directrice mobilité de l’entreprise. Désormais, Mobility Tech Green fournit non seulement le système de gestion d’auto-partage « e-Colibri » (logiciel de gestion, système embarqué), mais aussi les voitures en LLD.

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

05
Août

Autopartage en entreprise : véritable cercle vertueux

Selon Martyn Briggs, Mobility Programm Manager chez Frost & Sullivan, en 2020, entre 75 000 et 100 000 véhicules devraient être en autopartage dans les entreprises européennes, et une croissance similaire est attendue aux Etat-Unis. L’autopartage, système de gestion de flotte de véhicules permettant leur utilisation par plusieurs personnes successivement, est devenu au fil des années une solution très attractive permettant de répondre aux besoins de mobilité des entreprises. En effet, le développement des transports en commun mais aussi la hausse du prix de l’essence et le coût d’entretien d’un parc automobile souvent sous-utilisé, poussent les entreprises à opter pour des modes de mobilité alternatifs.

autopartage entreprises et collectivités

L’autopartage offre à cet égard de nombreux avantages aux entreprises qui cherchent à optimiser l’utilisation de leur parc automobile tout en réduisant les coûts de celui-ci. En effet, l’autopartage permet de réduire en moyenne de 30% le parc automobile et de réduire de 50% les frais kilométriques tout en améliorant la mobilité des salariés et en réduisant l’empreinte carbone de l’entreprise. Par ailleurs, les services d’autopartage améliorent la mobilité des salariés. En effet, l’autopartage permet à de nombreux salariés d’utiliser les transports en commun pour se rendre au travail, puis d’utiliser les véhicules en autopartage pour leurs déplacements professionnels. De plus, l’autopartage en entreprise ne se limite pas seulement aux déplacements professionnels : les salariés peuvent également réserver un véhicule pour une soirée ou un weekend moyennant un tarif très attractif. Ainsi, en plus de réduire les coûts d’un parc automobile sous-utilisé, l’entreprise favorise l’écomobilité.

L’autopartage est donc une véritable valeur ajoutée qui profite aussi bien aux salariés, à l’entreprise qu’à l’environnement. Dès lors, l’autopartage semble être une alternative idéale aux modes traditionnels de mobilité des entreprises : la location courte durée, le taxi ou encore les indemnités kilométriques. En Europe, Mobility Tech Green possède une quinzaine de références en entreprise et compte plus de 100 000 utilisateurs actifs ! Comment expliquez un tel succès ? La raison est simple, l’innovation (badge pour ouvrir le véhicule, télématique, systèmes embarqués, etc.) joue un rôle clé dans le développement du marché du corporate carsharing, les entreprises étant à la recherche d’un service simple, économique et flexible et accessible à tous.

Selon le cabinet de consulting Frost & Sullivan, la prochaine étape du développement de l’autopartage en entreprise sera la mutualisation des flottes de plusieurs entreprises afin d’optimiser davantage l’utilisation des véhicules et donc de réduire les coûts. Ainsi, l’autopartage s’inscrit dans un tout nouveau paradigme de la mobilité qui est passé de la possession à l’utilisation d’un service de mobilité, en l’occurrence la voiture.

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

16
Juil

Assystem choisit Mobility Tech Green pour son service d’autopartage

Assystem, groupe international spécialisé dans le domaine de l’ingénierie et du conseil en innovation, a choisi notre système d’autopartage « e-Colibri » pour mettre en place un service d’écomobilité sur son site de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le 3 juillet 2014, 28 véhicules électriques et thermiques ont ainsi été mis à la disposition des 700 employés du site d’Assystem.

assystem autopartage

Le groupe Assystem s’inscrit ici dans une démarche de développement durable. L’objectif est double pour le groupe. Il s’agit à la fois de réduire son empreinte écologique et de modifier les comportements des usagers. En effet, à ce jour, les déplacements représentent 70% des émissions de CO2 du groupe selon Gérard Brescon, vice Président en charge de la valorisation des ressources humaines. L’objectif est de réduire de 15% les émissions de CO2 d’ici 2015 et de réduire le parc automobile du site de 30%. Le groupe vise également à favoriser l’utilisation de nouveaux modes de transports dits durables. Ces derniers pourront utiliser les 28 véhicules, réservables sur internet et sur smartphones, pour leurs trajets professionnels ainsi que pour leurs trajets personnel. Le groupe Assystem franchit ainsi une nouvelle étape dans sa politique de développement responsable. « En plus d’optimiser le dimensionnement de notre flotte libre-service, nous souhaitons offrir aux collaborateurs du site un service complémentaire en leur permettant de réserver les véhicules à titre personnel en soirée et en week-end.En optant pour l’autopartage, nous simplifions le parcours utilisateur de la réservation à la restitution du véhicule. Nous allons également réduire notre empreinte carbone en intégrant des véhicules électriques et récents », déclare Laetitia Deffains, Directrice Mobilité d’Assystem.

L’appel d’offres pour la mise en place d’une solution d’autopartage avait été lancé par Assystem en juillet 2013. Le groupe a finalement retenu Mobility Tech Green. Notre solution e-Colibri a l’avantage d’être entièrement modulable et couvre l’ensemble des besoins liés à un service d’auto-partage (enregistrement de l’abonné, de sa réservation, du kilométrage, de la consommation de carburant et de la facturation). La simplicité d’utilisation a immédiatement séduit les salariés. Ce qui a fait la différence dans le choix d’Assystem, c’est avant tout le savoir faire de l’entreprise. En effet, notre société créée en mai 2009, est l’aboutissement logique d’un long savoir faire dans le domaine de l’autopartage à Rennes depuis plus de 12 ans ! S’inscrivant dans le marché de l’autopartage, de la voiture en libre service, de la location automobile en courte et longue durée, Mobility Tech Green propose aussi bien des voitures clés en main que des solutions d’autopartage modulables. Pour Laetitia Deffains « l’objectif est de pouvoir déployer ce service sur d’autres sites du Groupe pour accompagner les nouveaux usages et généraliser l’utilisation de moyens de transport durables ».

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

18
Mar

Retour d’expérience d’Orange sur son service d’autopartage

Retour sur le Groupe Orange qui a développé, avec le support de l’entreprise bretonne Mobility Tech Green, une solution d’autopartage très innovante pour ses collaborateurs. Patrick Martinoli, directeur de la gestion des véhicules du Groupe Orange nous livre son témoignage en avant-première.

« Nous expérimentons depuis quelques mois l’autopartage pour nos déplacements professionnels sur les sites de Paris, Rennes et Lannion. Une centaine de voitures de notre flotte a déjà été équipée grâce à une solution technique développée par Mobility Tech Green. Notre ambition est d’arriver à 1 500 véhicules fin 2015 ! », déclare Patrick Martinoli, de la direction de la gestion des véhicules du Groupe. « La réservation de ces voitures est d’une simplicité très appréciée par les utilisateurs, grâce à la plate- forme e-Colibri de Mobility Tech Green, et nous permet de proposer également du covoiturage. Nous avons intégré 25 véhicules électriques ou hybrides à cette offre » Mais l’expérimentation d’Orange, ne s’arrête pas là. Dans le double but d’optimiser l’utilisation de ses véhicules et d’apporter un avantage supplémentaire à ses collaborateurs, le groupe met ces véhicules à disposition des salariés le soir et le week-end, moyennant une contribution financière. Cette initiative originale a été aussitôt plébiscitée. «Notre volonté est vraiment de migrer vers une mobilité servicielle 2.0 au niveau du Groupe et de déployer ensuite cette solution dans notre offre ‘Fleet Performance’ (d’Orange Business Services) visant à accompagner nos clients dans la gestion de leur flotte automobile. »

 

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

11
Mar

2014 : l’année de l’autopartage en entreprise

L’autopartage en entreprise correspond à une nouvelle étape dans la gestion de flottes de professionnels. Après l’externalisation de leurs parcs via le leasing, puis celle de services tels que le carburant, les pneumatiques ou l’entretien, les professionnels disposent dorénavant de leur propre outil de gestion en libre-service. Avec des bénéfices importants tels que la diminution du parc existant de 30% et la réduction des frais kilométriques de 50%, l’autopartage devient la solution plébiscitée par les entreprises.

C’est en effet ce que confirme la dernière analyse du cabinet Frost & Sullivan. Le nombre de véhicules utilisés dans le cadre de l’autopartage pour entreprises devrait se multiplier par 50 durant les 6 prochaines années en Europe. Il est à ce titre estimé qu’environ 2000 véhicules sont utilisés actuellement dans le cadre de l’autopartage pour entreprise en Europe. Ce chiffre d’ici 2020 devrait passer à plus de 100 000. Cette croissance serait principalement due à la démocratisation du principe de l’autopartage dans les entreprises mais aussi les collectivités.

Orange-autopartageMartin Briggs, directeur du programme de Mobilité du cabinet Frost & Sullivan croit que la véritable congestion des centres urbains et les relatives contraintes liées à l’utilisation des transports en commun couplé au manque de places de parking favorise largement le développement d’une réelle alternative : à savoir l’autopartage. Il évoque à ce titre que « Le besoin de dédier un véhicule pour un employé est drastiquement en train de diminuer. Les automobiles connectées sont aujourd’hui sous les feux des projecteurs, les solutions de gestion de flotte utilisées par les programmes d’autopartage sont une véritable aubaine pour la rationalisation des coûts pour les entreprises ».« Nous réfléchissons à la façon d’optimiser nos déplacements via la visioconférence, mais aussi grâce à l’usage de véhicules zéro émission. Orange a, par exemple, équipé, fin 2013, 100 nouveaux véhicules (dont 25 % de Renault Twizy) de la solution e-Colibri afin de permettre aux salariés de les réserver en auto-partage via Internet et smartphones rappelle Jean Zermati, directeur de la gestion des véhicules d’Orange.

Alexandre Fournier

Articles du même sujet