Category: Ecomobilité

30
Avr

Covoiturage en entreprise : renforcer le lien social grâce à la mobilité !

Pour beaucoup d’employés, le trajet domicile-travail peut être une véritable source de stress. Embouteillages, pollution, retards… Autant de facteurs qui peuvent nuire à leur bien-être et à leur productivité ! Alors pourquoi ne pas inciter la pratique du covoiturage au sein de votre entreprise ? Rapide à mettre en place, cette simple mesure peut permettre de réinventer les déplacements au quotidien.


Un matin comme les autres : Lucie prend sa voiture pour se rendre au travail, seule dans son véhicule. Pourtant, son collègue Etienne habite à quelques rues seulement de chez elle et travaille dans le même bâtiment !

Ce genre de scénario semble bien familier, l’autosolisme étant encore majoritaire en milieu urbain. Comme Lucie, des personnes travaillant dans la même entreprise empruntent la même route chaque jour. La mutualisation d’un véhicule semble donc un choix pertinent, qui est de plus en plus soutenu par les directions d’entreprise.

Le plan de mobilité incite fortement à la mise en place d’un réseau de covoiturage pour optimiser les déplacements des employés, que ça soit de manière interne en coordination avec le responsable mobilité ou en utilisant un service externe. Le succès des applications de covoiturage entre particuliers, dont la plus utilisée est sans aucun doute BlaBlaCar, favorise l’adoption de ce type de service par les employés d’une entreprise.


Pourquoi favoriser le covoiturage dans votre entreprise ?


Des économies sur le budget mobilité : créer des places de parking pour les covoitureurs c’est optimiser les espaces de stationnement et réduire les frais de déplacement de ses employés, par exemple dans le cas de rendez-vous à l’extérieur.

Un projet fédérateur pour vos employés : en plus d’incarner de manière concrète les engagements RSE de l’entreprise, le covoiturage est une source de convivialité entre employés où chaque trajet devient un vrai moment de partage !

Améliorer l’accès aux sites : certaines entreprises sont parfois mal desservies par les transports en commun, et les employés non véhiculés peuvent ainsi rencontrer des problèmes afin de se rendre à leur lieu de travail. Le covoiturage, en mettant en rapport les conducteurs et les passagers peut permettre de palier à ce manque, et renforcer l’attractivité de votre site !


Spécialisé dans le covoiturage courte distance domicile-travail, Klaxit, apporte une solution complète aux entreprises. De la mise en place du service, à la communication en passant par le reporting des usages, le covoiturage n’a pas fini de séduire vos employés !

Photo de couverture : Waze Carpool

En plein PDM ? Découvrez notre carnet blanc !

Vous trouverez dans ce document le contexte légal de la mise en place du plan de mobilité, les enjeux pour une entreprise, les étapes à suivre ainsi que les mesures possibles.

Télécharger le carnet blanc

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Articles du même sujet

25
Avr

Vélopartage : une mesure simple pour votre Plan de Mobilité d’Entreprise

Une mobilité active profitant au bien-être de vos employés et celui de la planète, le tout pour un coût réduit de possession ? Ne cherchez plus, le vélopartage est pour vous ! Encouragé dans le cadre du plan de mobilité, ce mode de transport peut s’avérer être un véritable levier pour votre politique RSE.


Depuis plusieurs années maintenant les services de vélos en libre-service fleurissent un peu partout en France. les pouvoirs publics ont pris conscience du potentiel de ce mode de mobilité qui ne séduit plus seulement les aficionados de la « petite reine ». En milieu urbain, c’est surtout son aspect pratique et écologique qui en fait un choix de plus en plus logique au quotidien pour les transports courte distance. Pour favoriser cette transition douce entre le réflexe de la voiture et le vélo, plusieurs initiatives du gouvernement ont ainsi vu le jour. Parmi elles, le plan national vélo, les indemnités kilométriques ou encore le bonus pour l’achat d’un vélo à assistance électrique.

Alors pourquoi ne pas profiter de ce succès croissant pour proposer au sein de votre entreprise une flotte de vélos partagés ? Véritable atout pour la mise en place de votre plan de mobilité, on vous en présente tous les avantages.


Vélopartage : le bonheur vient en pédalant !


Le vélo peut être en effet intégré au coeur de votre organisation interne en tant que véritable outil de mobilité professionnelle. Une flotte de vélos peut être ainsi mis à disposition des employés sous forme de libre-service avec réservation en ligne selon leurs besoins, que ça soit dans le cadre professionnel (déplacements domicile-travail, inter-sites…) ou même les soirs et week-ends ! Facteur de bien être pour les salariés, cela représente également des bénéfices non négligeables pour les entreprises :

Un boost pour la réduction de votre empreinte carbone : un vélo utilisé c’est zéro émission de gaz et zéro nuisance due à la pollution sonore. De quoi améliorer à petite échelle l’environnement urbain.

Une vraie source d’économie sur le budget mobilité : en mettant à disposition une flotte de vélos, l’entreprise peut à terme remplacer des places de parking et réduire le TCO total de son parc en remplaçant des véhicules motorisés par des vélos grâce à l’observation de la typologie de déplacements de ses employés. En cas de choix de Vélos à Assistance Électrique (VAE) le coût de recharge pour 1000 kilomètres revient seulement à 1€.

Améliorer la productivité de vos collaborateurs : la pratique d’une activité physique régulière a un impact important sur la productivité des employés et réduit leur stress en évitant les embouteillages ou autres problèmes de stationnement !

Des employés réticents à adopter le vélo ? Le Vélo à Assistance Électrique (VAE) peut favoriser la transition. Plusieurs acteurs, comme l’entité de La Poste Bemobi peuvent vous aider à mettre en place une flotte de vélos électriques en interne et faciliter votre gestion au quotidien. Alors, tous en selle !

En plein PDM ? Découvrez notre carnet blanc !

Vous trouverez dans ce document le contexte légal de la mise en place du plan de mobilité, les enjeux pour une entreprise, les étapes à suivre ainsi que les mesures possibles.

Télécharger le carnet blanc

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Articles du même sujet

19
Mar

Mobilité durable en entreprise : le plan de mobilité peine à être déployé

Alors que la mise en place d’un plan de mobilité est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2018, une étude menée par Riposte Verte et Ekodev révèle que seules 23% des structures de plus de 250 employés ont effectué cette démarche. Quels sont les freins à ce déploiement ? Quelles mesures effectives sont prises afin de garantir une mobilité plus durable aux employés ?


L’envie de renforcer la mobilité durable au travail ne manque pas, mais la tâche s’avère plus compliquée que prévue : voilà ce qui ressort des résultats de cette étude menée auprès de 1333 répondants, aussi bien dirigeants que salariés, travaillant à 80% en zone urbaine.


Les résultats chiffrés


Dans les organisations ayant réalisé leur Plan de Mobilité réglementaire, les politiques les plus populaires sont sans doute le renouvellement des véhicules de la flotte d’entreprise pour des modèles hybrides ou électriques, plus respectueux de l’environnement (33%). La mobilité partagée séduit également par son aspect convivial et flexible : c’est le cas pour le covoiturage, l’autopartage ou encore la mise à disposition de vélos partagés (16%).

Pour pouvoir garantir une mobilité d’entreprise plus durable, la question de l’équipement est également primordiale. Afin d’encourager les mobilités douces et alternatives, l’employé doit avoir accès par exemple à un casier si il vient en vélo, ce qui proposé aujourd’hui par seulement 28% des interrogés. Autre point intéressant, seules 16% des structures répondant à l’étude proposent des places réservées aux covoitureurs. Ce manque d’équipements tend ainsi à ralentir les volontés de changement de mobilité, et sur ce point l’implication de l’entreprise en est encore plus importante.


Une initiative qui se doit d’être collective


Les clés de la réussite selon Riposte Verte et Ekodev ? Une meilleure anticipation, une écoute et ouverture d’esprit, une formulation de la démarche alliée à des actions pédagogiques afin de mobiliser autour du projet en interne. La nomination d’un responsable dédié est également capitale pour garantir la réussite du plan de mobilité : aujourd’hui, seules 35% des structures interrogées ont réalisé cette démarche.

Une des priorités est également la rationalisation de la flotte d’entreprise, ce budget représentant le deuxième poste de dépenses d’une entreprise. Optimiser le parc c’est ainsi réduire aussi bien les impacts financiers et environnementaux. Parmi les moyens de le faire, l’autopartage peut s’avérer être un véritable projet fédérateur pour l’entreprise en proposant à la fois un outil précieux de gestion de flotte à l’administrateur et une mobilité servicielle de qualité pour les employés.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Articles du même sujet

17
Nov

Changement climatique : les entreprises s’engagent durablement

Dans sa seconde analyse annuelle, l’ONG CDP (Carbon Disclosure Project) présente les résultats de son enquête auprès de 1073 entreprises à travers le monde. Leur ambition ? Démontrer la volonté du monde professionnel de s’engager en faveur d’une économie plus durable et limitant les émissions de gaz à effet de serre. Petit tour d’horizon des évolutions constatées depuis l’édition 2016 et des leviers de transformation.


Ce panel d’entreprises, produisant à elles seules près de 12% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, ont ainsi été interrogées sur leurs réponses face au changement climatique et sur les solutions mises en place afin de limiter leur empreinte carbone. 89% des entreprises interrogées par CDP en 2017 ont pour but la réduction des émissions de gaz contre 73% en 2011. De plus, les entreprises visent à 74% une réduction de plus de 80% de leurs émissions.

Continue Reading..

Articles du même sujet

10
Nov

Uber se lance dans la course aux taxis volants !

Oui, vous avez bien lu. Exit les tapis volants, place aux taxis volants avec l’annonce par Uber d’un partenariat avec la Nasa. Les objets volants identifiés de cette collaboration unique pourraient bien être testés à Los Angeles, Dallas Fort-Worth et Dubaï d’ici 2020. 


Les utopies urbaines tirées de la science-fiction nous ont déjà fait rêver d’une mobilité urbaine aérienne. Car de Star Wars, à Blade Runner en passant par Le Cinquième Élément, la réponse à la croissance massive des mégalopoles et aux problèmes de congestion routière semble se trouver dans les airs. Rien de surprenant donc que le projet UberAir soit né en Californie et sera testé au Texas, les deux états disposant des plus gros parcs automobile du pays.

Continue Reading..

Articles du même sujet