17
Fév

Autopartage entre particuliers : Présentation et opportunités

L’autopartage entre particuliers est un principe qui consiste à louer son véhicule personnel à ses amis, voisins, collègues ou personnes intéressés par l’utilisation d’un véhicule sur une courte durée. Affilié à l’économie collaborative, il se présente comme similaire aux loueurs de véhicules traditionnels mais remplace une flotte professionnelles et dédiées par une flotte virtuelle constituée de véhicules personnels mis à disposition. Cette pratique est avantageuse pour les profils ayant une utilisation  modérée de leur automobile. Du point de vue du loueur, l’autopartage peer-to-peer permet de réduire son budget automobile en louant son véhicule lorsqu’il n’est pas utilisé. Rappelons qu’un véhicule est en moyenne à l’arrêt 90% du temps ! Cette pratique permet aussi de contribuer à la limitation des véhicules en circulation dans les centres urbains et donc de réduire la congestion et la pollution.

Beaucoup d’inquiétudes persistent néanmoins autour de l’autopartage entre particuliers. La plus récurrente étant bien sûr celle de l’assurance. En effet, un accident ou un accrochage peut très vite arriver dans le cadre d’une location d’automobile. La réponse fut apportée par la création de sites communautaires ayant pour but la location de véhicules entre particuliers. Ainsi, c’est l’assurance dudit site qui prend en charge le véhicule durant toute la durée du contrat (à condition bien entendu que l’assurance du prêteur autorise le prêt de véhicule à une tierce personne).

Quels chiffres pour ce secteur ?

comparaison_citadine_-_autopartageEn mars 2013, Carsonar a publié une étude très intéressante, faisant l’état des lieux du secteur du partage de véhicules en France. D’après cette étude, on dénombre en France 26256 véhicules en autopartage dont 90% sont des véhicules mis en location par des particuliers. Cette étude, couplée avec les données de recensement géographique de l’INSEE démontre que 54% des Français se situent à moins de 15 minutes à pieds d’un véhicule en autopartage ! Cette statistique est étonnante et démontre bien que les mobilités de demain ne seront pas seulement liées à l’innovation technologique mais bel et bien au changement de paradigme dans les logiques de transports. Enfin l’étude démontre la pertinence économique d’un système d’autopartage en comparant les coûts annuels d’une citadine sur 1 voyage/semaine. L’autopartage professionnel se veut moins cher qu’un véhicule individuel dans une limite de 4 voyages de 50 km/semaine.

Alexandre Fournier

Articles du même sujet

Comments ( 0 )