THE BLOG

06
Sep

Magic Highway : quand Disney présentait sa vision de la mobilité de demain

Nous sommes en 1958 aux États-Unis. L’automobile est reine. Reine sur les routes mais aussi sur les écrans où le rêve américain s’écrit au volant d’une Chevrolet Bel Air flambant neuve. Une ère post-guerre qui apporte au secteur automobile un dynamisme inouï dans le pays, avec une production en masse de véhicules. La voiture devient objet de consommation et de fantasme. Mais les rêves de mobilité ne s’arrêtent pas là, comme le démontre bien le court-métrage réalisé en 1958 par Disney, Magic Highway.


Avec son rétro-futurisme au charme désuet et ses prédictions troublantes, Magic Highway nous offre une vision fascinante de la mobilité à travers le prisme des révolutions technologiques des années 50. Alors qu’une course à l’innovation fait rage dans le secteur automobile pour confirmer sa place sur un marché florissant, le regard est tourné vers le futur. Un futur où aujourd’hui et demain se mêlent habilement, l’esthétique des années 50 se combinant avec des rêves technologiques lointains.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Les androïdes rêvent-ils de voitures ? La mobilité... Berceau historique de la manufacture automobile à l’histoire tourmentée, la ville de Détroit a su inspirer David Cage et son équipe pour le quatrième ...
Blockchain : un levier indispensable pour la mobil... Nous avions déjà abordé la révolution Blockchain dans un précédent dossier thématique. Bitcoin, mineurs, registre décentralisé… autant de notions qui ...
2050 : Bienvenue dans l’ère de l’Économie du... Dans son nouveau rapport réalisé par Strategy Analytics et publié en juin dernier, Intel nous amène en 2050, date où les véhicules autonomes feront pa...
29
Août

Sidewalk Toronto : la Smart City vue par Alphabet

Transformer un quartier de Toronto en véritable terrain d’expérimentation pour la ville de demain : voici le projet ambitieux de Sidewalk Labs, filiale d’Alphabet (Google) spécialisée dans l’aménagement urbain innovant. L’entreprise a dévoilé mi-août de nouvelles images de ce « smart » quartier pas comme les autres.


C’est fait : le 31 juillet dernier le comité du quartier de Waterfront, à Toronto, a accepté à l’unanimité de travailler avec Sidewalk Labs pour réinventer une partie de la ville et nous donner un aperçu du futur des grandes métropoles. Le projet conjoint Sidewalk Toronto est officiellement lancé.Continue Reading..

Articles du même sujet

Smart City : pour une nouvelle mobilité en ville Selon le dernier rapport de Navigant Research, Smart City Tracker 1Q17, examinant l'état du développement global des smart cities à travers le monde p...
Entre 6 et 8 millions de Français n’ont pas accès ... Selon l’étude Mobilité, insertion et accès à l’emploi : constats et perspectives réalisée par Auxilia à la demande de Total et de Wimoov, entre 6 et 8...
Assises de la Mobilité : en route vers un nouveau ... En ce mardi 19 septembre s’ouvrent les Assises de la Mobilité, en présence du premier ministre Edouard Philippe et de la ministre des transports, Elis...
21
Août

WLTP : quelles conséquences pour la gestion de flotte ?

Introduits depuis septembre 2017, les nouvelles normes antipollution ainsi que le cycle de mesure des consommations et de rejets polluants WLTP (Worlwide harmonized Light vehicles Test Procedures) vont être généralisés dès le 1er septembre 2018. Quelles conséquences pour le marché automobile et plus particulièrement pour les flottes professionnelles ? On vous explique tout !


Le principal objectif de ce nouveau test, venant remplacer le NEDC (New European Driving Cycle) datant des années 80 ? Présenter au public des valeurs de consommation se rapprochant beaucoup plus d’une utilisation en « conditions réelles », et ainsi éviter les mauvaises surprises sur le long terme ! Il s’agit bien entendu d’un protocole standardisé, des différences seront donc toujours possibles, mais l’ambition est de diminuer l’écart au maximum pour plus de transparence.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Quel est l’avenir de la voiture écologique ? La présentation du rapport concernant les nouvelles mobilités sereines et durables pour l’OPECST est l’occasion de revenir sur l’avenir de l’écomobili...
Pollution : 7 millions de décès en 2012 : Il est t... La question de la pollution en France a été très abordée ces derniers jours suite à la mise en place de la circulation alternée. Si aujourd’hui les mé...
Electrique ne rime pas forcément avec écologique Les voitures électriques sont elles aussi écologiques que l’on voudrait nous le faire croire ? La réponse du Jury de déontologie publicitaire (JDP) ne...
14
Août

Loi mobilités : quelles mesures pour les collectivités et entreprises ?

« L’État fixe le cap et la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) apportera des outils. Il reviendra aux collectivités de s’en saisir. » C’est ainsi qu’Elisabeth Borne, ministre des Transports, a résumé l’effort collectif nécessaire pour faire de la nouvelle loi mobilités un succès lors de la présentation des mesures de l’État en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air le 20 juillet dernier à Paris. Focus sur ce projet de loi très attendu et les outils mis à disposition des collectivités et entreprises.  


Devant être présentée une première fois en avril 2018, puis en septembre 2018, la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) devrait être finalement être présentée aux parlementaires fin 2018, voire début 2019.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Autopartage et covoiturage : Des pratiques qui réd... De l'économie du partage à la transition écologique : encore faut-il le vouloir ! Titrait le blog de la consommation collaborative au sujet de l'étude...
Mobilité durable en entreprise : le plan de mobili... Alors que la mise en place d’un plan de mobilité est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2018, une étude menée par Riposte Verte et Ekodev révèl...
Covoiturage et autopartage : Quelles différences ?... L’autopartage et le covoiturage sont 2 modes de déplacement alternatifs en devenir. S’opposant à la logique de possession d’un véhicule, ils prônent...
07
Août

Blockchain : un levier indispensable pour la mobilité de demain ?

Nous avions déjà abordé la révolution Blockchain dans un précédent dossier thématique. Bitcoin, mineurs, registre décentralisé… autant de notions qui nourrissent encore un certain fantasme collectif autour de cette technologie dont la définition nous échappe souvent. Dans un rapport publié fin 2017, le cabinet d’études Deloitte nous livre une vision de la mobilité en 2030, fondamentalement transformée par l’apogée de la Blockchain et de ses nouveaux usages.


Au cœur de cette révolution, la gestion de véhicule. Pour le gestionnaire de flotte, un véhicule devient un bien devant être rentabilisé au maximum grâce à une mise à disposition en libre-service 24h/24h. Le tout pouvant être réservé facilement depuis un smartphone ou encore une montre connectée. Afin d’optimiser encore plus les coûts, la voiture intelligente gère son propre écosystème, de la planification de ses maintenances à l’administration des paiements.Continue Reading..

Articles du même sujet

Magic Highway : quand Disney présentait sa vision ... Nous sommes en 1958 aux États-Unis. L’automobile est reine. Reine sur les routes mais aussi sur les écrans où le rêve américain s’écrit au volant d’un...
Mobility Tech Green présente son dossier spécial C... Après une première participation réussie en tant qu'exposants, Mobility Tech Green vous présente son dossier spécial CES 2018 ! De notre retour d'expé...
Les véhicules autonomes pourraient diviser par 2 l... C’est ce que semble indiquer l’étude révélée par l’UMTRI (L’institut de recherche sur les transports de l’université du Michigan). En effet, la logiqu...
09
Juil

Trophées de L’Automobile & L’Entreprise : un premier prix pour Mobility Tech Green !

C’est le seul qui nous manquait : après un second et troisième prix l’année dernière, Mobility Tech Green repart cette année avec le premier prix dans la catégorie Service de l’année aux Trophées de l’Automobile et l’Entreprise ! Une distinction qui nous touche particulièrement et qui met en avant notre travail effectué sur le projet d’intelligence artificielle « Aiko » (Artificial Intelligence for Keyless Organizations).


C’est dans le magnifique cadre de l’Hôtel Mariott, sur les Champs Elysées, que s’est déroulée cette 23ème cérémonie des Trophées de l’Automobile & l’Entreprise. Le magazine, en pleine transformation avec l’arrivée de sa nouvelle rédactrice en chef Leslie Auzèmery, récompensait les projets les plus performants et innovants dans le domaine de la mobilité professionnelle et plus particulièrement de la gestion de flotte. C’est dans ce contexte que Mobility Tech Green a déposé sa candidature dans la catégorie Service de l’Année, qui récompensait les meilleurs outils au service des gestionnaires de parc. On vous dit tout d’Aiko, dernière brique de notre plateforme d’autopartage e-Colibri ! Continue Reading..

Articles du même sujet

Découvrez notre offre d’autopartage e-Colibr... Afin d'accompagner le lancement de notre nouveau site internet, nous avons le plaisir de vous faire découvrir en avant-première notre vidéo concernant...
Revivez les moments forts de Mobility Tech Green e... A quelques heures de la fin de cette année, nous souhaitions sincèrement vous souhaiter une très bonne année 2014. Nous espérons que vous avez appréc...
Retour sur une success story à la Française Nous espérons que vous appréciez notre volonté d'accroître constamment la notoriété de l'autopartage en France et à l'international.
 Nous avons l'int...
26
Juin

Autonomie : fantasme technologique ou réalité en devenir ?

De la voiture vengeresse, en passant par les taxis trop bavards et les compagnons de route à commande vocale, les véhicules autonomes hantent notre imaginaire collectif depuis déjà bien longtemps. Entre rêve technologique et inquiétude quasi-éthique, toutes ces représentations ont largement influencées le passage que nous connaissons aujourd’hui entre fantasme et réalité, alors que la course à l’autonomie n’a jamais fait aussi rage.


La voiture intelligente comme sidekick


Qui ne se souvient pas de David Hasselhoff cheveux au vent et veste en cuir au volant de KITT (Knight Industries Two Thousands). Équipée d’une intelligence artificielle, celle-ci agissait alors comme un sidekick idéal dans les aventures de Michael Knight, pouvant évoluer de manière autonome et communiquer comme un être humain. La série des années 80 accentuait alors un phénomène qui existait déjà dans la pop culture, celui du véhicule agissant comme extension et attribut du héros.Continue Reading..

Articles du même sujet

Les androïdes rêvent-ils de voitures ? La mobilité... Berceau historique de la manufacture automobile à l’histoire tourmentée, la ville de Détroit a su inspirer David Cage et son équipe pour le quatrième ...
Les véhicules autonomes pourraient diviser par 2 l... C’est ce que semble indiquer l’étude révélée par l’UMTRI (L’institut de recherche sur les transports de l’université du Michigan). En effet, la logiqu...
Autonomisation et autopartage : un pari gagnant ? Tandis que l'autopartage se développe de plus en plus et pourrait devenir notre moyen de mobilité privilégié, une autre croissance est à prendre...
15
Juin

Mobilité : la semaine en actus !

Pendant que les données des transports attisent tous les intérêts et que la mairie de Paris cherche à donner un nouveau souffle à l’autopartage, sur les routes la bataille des véhicules autonomes fait rage et la réduction des émission de C02 est au coeur de la gestion de flotte.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Autopartage : Etat de l’art du marché et chi... Durant la dernière décennie, la répartition de la population urbaine mondiale est passée de 25% à 50%. Plus de 3 milliard d’individus vivent actuellem...
Baromètre des flottes OVE 2016 : un bilan positif ... Le 11 mai dernier l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise a présenté son Baromètre des Flottes réalisé en partenariat avec l'institut CSA. L'occasion ...
Mobility Tech Green dans la presse Alors que la rentrée a été riche en évènements pour Mobility Tech Green, entre l'annonce de notre partenariat avec La Poste pour Bemobi et le prix Cri...
12
Juin

Les androïdes rêvent-ils de voitures ? La mobilité dans Detroit : Become Human

Berceau historique de la manufacture automobile à l’histoire tourmentée, la ville de Détroit a su inspirer David Cage et son équipe pour le quatrième jeu du studio français Quantic Dream, Detroit : Become Human. Une vision anticipatrice de la « Motor City », direction 2038, durant laquelle la question de l’intelligence artificielle est omniprésente et où la mobilité urbaine tient un rôle à part entière.


Le générique du jeu se déroule sur une scène où le joueur découvre la ville de Détroit à travers la vitre d’une voiture. Là se dévoilent des éléments qui nous apparaissent aujourd’hui à la fois très lointains et pourtant palpables : les taxis autonomes sillonnent les routes à la recherche de potentiels passagers, les trains suspendus transportent leurs usagers à destination, les drones sillonnent les airs discrètement mais sûrement. La ville apparaît comme un enchevêtrement maîtrisé et intrinsèque de différents moyens de transports, incarnation de la mobilité multimodale qui émerge de nos jours.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Magic Highway : quand Disney présentait sa vision ... Nous sommes en 1958 aux États-Unis. L’automobile est reine. Reine sur les routes mais aussi sur les écrans où le rêve américain s’écrit au volant d’un...
Autonomie : fantasme technologique ou réalité en d... De la voiture vengeresse, en passant par les taxis trop bavards et les compagnons de route à commande vocale, les véhicules autonomes hantent notre im...
Une mobilité assistée par la réalité augmentée... Le  marché automobile est un vivier d’innovation technologique. Depuis quelques années, l’idée d’intégrer un GPS en réalité augmentée sur le pare-bris...
06
Juin

Nissan rend les chaussons autonomes grâce à ProPILOT !

Pourquoi se contenter de véhicules autonomes lorsque tout à la maison peut se déplacer tout seul ? Après avoir dévoilé en septembre dernier le modèle Nissan Leaf équipé de la technologie ProPILOT, le constructeur japonais nous entraîne dans le traditionnel ProPILOT Park Ryokan pour une campagne marketing très bien rodée. 


Situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Tokyo, dans la ville de Hakone, ce ryokan (auberge traditionnelle japonaise) est un peu spécial sous ses allures de carte postale. Personnel en kimonos, tatamis et shōji (paroi constituée de papier de riz) côtoient des objets…très autonomes.

Continue Reading..

Articles du même sujet

Covoiturage et autopartage : Quelles différences ?... L’autopartage et le covoiturage sont 2 modes de déplacement alternatifs en devenir. S’opposant à la logique de possession d’un véhicule, ils prônent...
Kawasaki dévoile son concept de moto électrique « ... La distinction entre les voitures et les motos est devenue de plus en plus faible ces derniers temps avec l’émergence de tout un nouveau spectre de vé...
La voiture devient trop chère pour les Français !... Acheter une voiture neuve n’est plus d’actualité pour un nombre croissant de Français selon l’Observatoire Cetelem. En effet, près de trois quarts de ...